Trans European Airways

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boeing 737 de la Trans European Airways

Trans European Airways (en abrégé TEA) est une ancienne compagnie d'aviation basée en Belgique.

Elle est notamment connue pour avoir participé à l'opération Moïse en 1984 et pour avoir exploité le plus ancien Airbus utilisé commercialement.

Histoire[modifier | modifier le code]

TEA (ICAO Code: TEA; IATA Code: HE; Call Sign: Belgair) fut fondée par Georges Gutelman en 1971, qui avait auparavant exploité une compagnie sous le nom de TIFA. La compagnie débuta avec une flotte de Boeing 707 et Boeing 720, acquis notamment de TWA et Eastern Air Lines.

Au début des années 1970, elle devint la première compagnie à commander des Airbus, et fut la seule compagnie à exploiter l'Airbus A300B1 jusque 1990, version de l'A300 disposant d'un fuselage plus court. Cet avion, enregistré OO-TEF, fut nommé Aline de nom de la femme de Gutelman.

La compagnie se développa, acquérant d'autres Airbus A300 pendant un temps et puis des Boeing 737-200. Elle racheta plus tard le tour opérateur belge SunSnacks qu'elle avait par ailleurs aidé à la fondation, et créa une filiale, TEAMCO (Trans European Airways Maintenance Company) pour prendre en charge sa maintenance, et la proposer à d'autres opérateurs, civils ou militaires.

La compagnie s'étendit rapidement à la fin des années 1980, créant diverses filiales en Europe, telles au Royaume-Uni (TEA-UK), en France (TEA-FRANCE), en Italie (TEA-ITALY) et en Suisse (TEA-BASEL), mais le climat économique du début des années 1990, plombé par la Première Guerre du Golfe, causa sa faillite le 27 septembre 1991[1]. European Airlines et Eurobelgian Airlines furent fondées sur ses cendres. L'équipe de gestion de la filiale britannique, qui avait auparavant géré Orion Airways, forma Excalibur Airways. TEA Switzerland continua son exploitation jusqu'à sa reprise par EasyJet en 1997. Georges Gutelman fonda plus tard CityBird, qui fit faillite des suites des attentats du 11 septembre 2001.

L'opération Moïse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Opération Moïse.

George Gutelman, de confession israélite, fut contacté par les Services secrets israéliens pour effectuer des transports de personnes dans le cadre de l'Opération Moïse. TEA, opérateur régulier des pèlerinages vers La Mecque, profita de cette couverture pour opérer le transfert des Juifs Beta Israël pendant l'hiver 1984-1985. Le boycott dont la compagnie fut l'objet après l'opération de la part des opérateurs arabes fut en partie cause de ses déboires économiques[2].

Flotte aérienne[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Airlines Remembered by BI Hengi, Publisher Midland Publishing
  2. "Opération Moïse", documentaire de Radu Mihaileanu (2007). Il réalisa également "Va, vis et deviens" en 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]