Tranchée (génie civil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tranchée routière
Tranchée de Talerddig coupant au travers les monts Cambriens, au pays de Galles en 2001. Créé dans le cadre du chemin de fer Newtown et Machynlleth, avec une profondeur de 37 m, elle était la tranchée la plus profonde du monde à l'époque de son ouverture au début des années 1860. Ses côtés presque verticaux à l'origine ont depuis été retaillés
Gare du métro de New York dans une tranchée ouverte


En génie civil, une tranchée ou une coupe est l'endroit où une colline ou la montagne est découpée pour faire place à un canal, une route ou une voie ferrée.

Une construction basée sur le principe du déblai-remblai permet de garder un tracé droit et/ou à plat, tout en minimisant le coût. La coupe est réalisée par excavation ou en faisant exploser la roche. La coupe peut être réalisée depuis un côté de la pente ou directement par le milieu depuis le sommet de la colline. En général, une coupe est ouverte vers le haut (sinon c'est un tunnel). Une coupe est (dans un sens) à l'opposé d'un remblai.

Lorsqu'elle est utilisée dans les voies de transport, elle permet de réduire la pente du tracé.

Les tranchées peuvent être réalisées par de multiples passes d'une niveleuse, d’une décapeuse, d'une excavatrice, ou par explosion[1]. Un moyen inhabituel pour créer une tranchée est de retirer le toit d'un tunnel. Les matériaux extraits des tranchées sont idéalement équilibrés par les matériaux nécessaires pour remblayer la même route, mais ce n'est pas toujours possible, lorsque le matériau de la tranchée est impropre à une utilisation comme matériau de remblai.

Le mot est aussi utilisé avec le même sens dans le secteur minier, comme dans une mine à ciel ouvert.

Historique[modifier | modifier le code]

Le terme de coupe apparaît dans la littérature du XIXe siècle pour désigner les tranchées dans le rocher, développés pour limiter les pentes des lignes de chemin de fer[2]. Le Railway Age's Comprehensive Railroad Dictionary définit une coupe comme «un passage coupé pour un tracé à travers un obstacle de roche»[3].

Types de tranchée[modifier | modifier le code]

Il existe au moins deux types de tranchée, la tranchée réalisée à partir du côté de la pente et celle réalisée à partir du sommet de la colline. La première permet le passage d’une voie de transport dans une zone de collines, où la pente est perpendiculaire à la chaussée. Une coupe à partir du côté de la colline peut être réalisée par l'enlèvement de matériau uniquement, ou en remblayant le bas de la pente avec le déblai. En revanche, réaliser une tranchée par le dessus en creusant est un peu plus compliqué car les deux cotés de la route sont d’un niveau plus élevé si bien que peu ou pas de matériau peut être réutilisé par déversement latéral[4].

Tranchées notables[modifier | modifier le code]

Tranchées de canal remarquables[modifier | modifier le code]

Tranchées de chemin de fer remarquables[modifier | modifier le code]

Excavation de bâti olive, Liverpool. Aquarelle de TTBury (1833) La coupe avait 6,1 m de large et 21,3 m de profondeur. Sa construction a exigé le retrait d'environ 370 000 mètres cubes de grès.

Tranchées routières remarquables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Herbert L. Nichols, Jr., et David A. Day, P.E., Moving the Earth: The Workbook of Excavation, 5e éd. (New York: McGraw-Hill, 2005), pp. 8.16 et seq.
  2. Alexander Smith (1875) A new history of Aberdeenshire
  3. Robert G. Lewis et al., eds., Railway Age's Comprehensive Railroad Dictionary (Omaha, Neb.: Simmons-Boardman Books, 1984), p. 48. This reference does not include a definition for the corresponding term fill.
  4. Nichols et Day, Moving the Earth, p. 8.16.