Tramway de Dubaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tramway de Dubaï
(ar)دبي الترام
Image illustrative de l'article Tramway de Dubaï
Rames Alstom 402 près du dépôt de Al Sufouh
en juillet 2014

Situation Dubaï
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Type Tramway
Entrée en service 11 novembre 2014
Longueur du réseau 14 km

10 km (phase 1)
14 km (phase 2)[1]

Lignes 1
Stations 13 (phase 1)

19 (phase 2)[1]

Rames Alstom Citadis 402

11 (phase 1)
25 (phase 2)[2]

Fréquentation ? personnes/jour
Propriétaire Dubai Roads and Transport Authority
Vitesse moyenne 20 km/h
Vitesse maximale 50 km/h
Réseaux connexes Ligne rouge du métro de Dubaï
Monorail de Palm Jumeirah[3]

Le tramway de Dubaï (en arabe: دبي الترام) est un projet en cours de construction à Dubaï aux Émirats arabes unis, qui doit relier le quartier d'Al Sufouh au centre-ville[2]. Les rames comprendront des voitures Golden Suite, et des voitures Argent réservées aux femmes et aux enfants[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La prévision de mise en service initiale était de mai 2011. Après une interruption des travaux en 2009 et 2010 à cause de la crise financière internationale, ils reprennent en 2011 et la date de livraison est fixée à 2014[5].

Première ligne[modifier | modifier le code]

La première ligne doit relier le quartier d'Al Sufouh au centre-ville, avec une capacité de 180 000 à 200 000 personnes par jour[2].

Tracé de la ligne[modifier | modifier le code]

La ligne fait 14 km au total et comprend 19 stations dans la phase 2[1]. Trois correspondances sont prévues avec la ligne rouge du métro de Dubaï[4], et une autre avec le monorail de Palm Jumeirah[3].

Caractéristiques techniques et esthétiques[modifier | modifier le code]

Le tramway utilisera le système d'APS sur 10 des 14 km de voie, et pour 13 des 19 stations[2],[1]. Les stations seront équipées de portes palières afin de minimiser les pertes d'air climatisé[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

C'est un consortium réunissant Alstom, Serco, Parsons et Besix qui est retenu pour la construction par Dubai Roads and Transport Authority, l'Autorité des routes et transports de Dubaï[1].

Coût du projet[modifier | modifier le code]

Le coût de construction des travaux est estimé à 550 millions d'euros[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Alstom retenu pour le tramway de Dubaï avec trois partenaires, Boursier.com, publié le 29 avril 2008, consulté le 10 juin 2011
  2. a, b, c et d Alstom, « Le tramway de Dubaï, un projet clés en main », publié le 10 avril 2011, consulté le 10 juin 2011
  3. a, b et c « Tramway d’Al Sufouh à Dubaï (Emirats Arabes Unis) », Systra, publié le 1er septembre 2006, consulté le 10 juin 2011
  4. a et b Ahmed Ashfaq, « Dubai's first tram project taking shape in Al Sufouh », Gulfnews, publié le 27 janvier 2009, consulté le 14 août 2012
  5. a et b Zéphyrin Kouadio, « Redémarrage du transport ferroviaire au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », Radio France internationale, publié le 15 avril 2011, consulté le 10 juin 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :