Tramway d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tramway d'Athènes
Image illustrative de l'article Tramway d'Athènes
Logo du tramway d'Athènes

Image illustrative de l'article Tramway d'Athènes
Tramway d'Athènes

Situation Drapeau de la Grèce Athènes
Type Tramway
Entrée en service
Longueur du réseau 27 km
Longueur additionnée des lignes 54 km
Lignes 3
Stations 48
Rames 35 AnsaldoBreda Sirio
Écartement des rails 1 435 m
Exploitant STASY SA
Réseaux connexes Métro d'Athènes

Image illustrative de l'article Tramway d'Athènes
Carte du réseau en 2007

Le tramway d'Athènes est un système de transport en commun desservant la ville d'Athènes, capitale de la Grèce. En 2015, le réseau, dont les premières sections ont été inaugurées le à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 2004, compte 3 lignes avec au total 27 km de voies et 48 stations.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le tramway d'Athènes est exploité par STASY SA (filiale de OASA), entreprise née du regroupement des différents exploitants de transport urbain à Athènes en 2011. STASY, le nouvel opérateur unique, remplace l'entreprise chargée de l'exploitation du tramway (Tram S.A.), du métro (AMEL) et de la ligne ferroviaire périurbaine Athènes - Le Pirée (ISAP), intégrée au réseau de métro à l'occasion.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le tramway d'Athènes est équipé de 35 rames du type Sirio construites par AnsaldoBreda[1].

Projets de développement[modifier | modifier le code]

Le , Attiko Metro et l'entreprise de travaux publics Themeli ont signé le contrat pour l'extension du réseau vers le port du Pirée pour un montant estimé à 61 millions d'euros[2]. Le projet prévoit une extension sur 5,6 km avec 12 nouveaux arrêts entre le terminus existant à Neo Faliro et le port du Pirée[2]. Son coût est estimé à 61,5 millions d'euros, subventionné par des fonds structurels européens, et sa mise en service est prévue pour 2015[3]. Attiko Metro a également annoncé le lancement d'un appel d'offres pour 25 nouvelles rames, un marché estimé à 45 millions d'euros[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF](it) « Sirio Atene », sur ansaldobreda.it (consulté le 23 janvier 2013)
  2. a, b et c « Grèce : l’extension du tramway vers le Pirée enfin signée », sur Ville, Rail & Transports,‎ (consulté le 21 janvier 2013)
  3. (en) « Piraeus tram extension contract signed », sur railwaygazette.com,‎ (consulté le 24 janvier 2013)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]