Tramway d'Anvers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tramway d’Anvers
Antwerpse tram
Image illustrative de l'article Tramway d'Anvers
Tram anversois

Situation Anvers
Drapeau de la Belgique Belgique
Type Tramway
Entrée en service 1873 (hippomobiles)
1902 (traction électrique)
Longueur additionnée des lignes 110,1 km
Lignes 12
Écartement des rails 1,000 m
Propriétaire Région flamande
Exploitant De Lijn
Lignes du réseau 2345

67810
11121524

Réseaux connexes Prémétro d’Anvers
Velo Antwerpen

Image illustrative de l'article Tramway d'Anvers

Le Tram d’Anvers (en néerlandais Antwerpse tram) est exploité depuis 1991 par la société De Lijn. Le réseau compte 12 lignes, qui s’étendent sur sept districts de la ville d’Anvers et deux communes limitrophes.

Historique[modifier | modifier le code]

Motrice électrique et remorque sur l'avenue De Keyser devant la gare d'Anvers-Central, avant la Première Guerre mondiale

Le tram anversois vit le jour en 1873, sous la forme de tramways à cheval.

Exploités par Compagnie Générale des Tramways d'Anvers, les premiers tramways électriques circulèrent à partir du 2 septembre 1902. Auparavant, Anvers comptait bien plus de lignes de tram, telle la ligne 1 qui circulait depuis la Noorderplaats jusqu'à l'ancienne gare d'Anvers-Sud. Cependant, de nombreuses lignes de tramway furent progressivement supprimées, ou remplacées par des lignes de bus.

Jusqu'en 1990, le tram anversois était exploité par la Société des transports intercommunaux d'Anvers (Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Antwerpen ou MIVA). Le 1er janvier 1991, la MIVA, tout comme la MIVG (Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Gent, ou Société des transports intercommunaux de Gand) et la partie flamande de la SNCV (Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux), fut absorbée par De Lijn.

En 1996, la branche Nord du prémétro fut ouverte, entre la gare centrale et le Sportpaleis.

Les premières lignes (1913)[modifier | modifier le code]

Motrice électrique et remorque, place de la Commune, dans les années 1910.
Réseau de tramway anversois en 1949

En 1913, la plupart des lignes actuelles existaient déjà, même si certaines d'entre elles avaient un itinéraire légèrement différent. Une carte réalisée cette année-là présente les lignes suivantes :

Ligne Itinéraire en 1913 Encore exploitée en 2011
1 Entrepot – Bank – Zuidstatie Oui (ligne de bus)
2 Werf – Statie – Van Rijswijcklaan Uniquement sur le tronçon Groenplaats - Belgiëlei – Van Rijswijcklaan
3 Zuidstation – Groenplaats – Statie – Schijnpoort (3/: Merksem) Transformé en prémétro et tram 8 (Bolivarplaats - Groenplaats)
4 Groenplaats – Brederodestraat – Kiel (4/: Hoboken) Oui
5 Groenplaats – Lozanastraat – Dikke mee (5/: Wilrijk) Oui (ligne de bus 22)
6 Pothoek – Werf – Zuidstation Oui (par les bus 30 et 34)
7 Tolhuis – Bank – Berchem (7/: Oude God) Oui
8 Meir – Bank – Borsbeekpoort (8/: Gitschotel) Oui
9 Van Schoonbekeplein – Park – Berchem Statie Oui (ligne de bus)
10 Melkmarkt – Statie – Zoo – Borgerhout (10/: Deurne) Oui
11 Melkmarkt – Statie – Zoo – Dageraadplaats Oui
12 Statie Waas – Justitiepaleis Non
13 Zuid – Pyrotechnie – Petrooltanks Non

Les chemins de fer Vicinaux[modifier | modifier le code]

Les chemins de fer vicinaux eurent, dès 1920, le même écartement des voies que les tram anversois. Sur certains itinéraires, les tramways vicinaux utilisèrent donc les voies du tramway anversois. À partir de 1935, les lignes vicinales ont été prolongées jusqu'à la Rooseveltplaats. Les tramways vicinaux circulaient également sur les boulevards, la Turnhoutsebaan et d'autres rues.

Les trolleybus[modifier | modifier le code]

Anvers connut trois lignes de trolleybus, qui furent en service entre 1929 et 1964[1]. Dans le port, les lignes de trolleybus ont été transformées en lignes de tramway.

Trolleybus 45 au musée

Prémétro[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Prémétro d'Anvers.

Un réseau de métro lourd fut planifié, et une première ligne fut construite entre la Groenplaats et Plantin, avec les stations Groenplaats, Meir, Opera, Diamant et Plantin. Dans un premier temps, les tramways devaient circuler dans ces tunnels avant que les lignes ne soient exploitées en métro lourd, à l'instar de ce qui s'est fait à Bruxelles. Ces plans pour une exploitation en métro furent abandonnés, mais néanmoins de nouveaux tunnels de tram furent creusés, avec des stations plus petites. Les tunnels sous la Turnhoutsebaan et la Kerkstraat restèrent cependant inutilisés. Plus tard, le tunnel allant des stations Diamant/Opera aux stations Schijnpoort et Sport fut terminé, et utilisé par les lignes 3, 5 et 6.

La grande percée des transports souterrains commença avec la construction du tunnel sous l'Escaut, jusque Linkeroever. De fait, de nombreux visiteurs peuvent dès lors se garer sur la rive gauche, et rejoindre le centre-ville en empruntant le tram.

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Aperçu général[modifier | modifier le code]

Ligne Itinéraire Longueur Durée du voyage Vitesse moyenne Nombre de passagers (2000) Nombre de passagers (2005) Nombre de passagers (2010)
2 Linkeroever (P&R) ↔ Hoboken (Kioskplaats) 12,4 km 38 min 20 km/h 6,07M 10,27M 12,8M
3 Zwijndrecht (Melsele Krijgsbaan) ↔ Merksem (Keizershoek) 14,5 km 40 min 22 km/h 4,59M 23,9M 31,4M
4 Sint Pietersvliet ↔ Hoboken (Kioskplaats) 7,6 km 31 min 15 km/h 2,23M 3,89M 4,7M
5 Deurne (Wim Saerensplein) ↔ Linkeroever (P&R) 10 km 25 min 24 km/h s/o s/o 9,8M
6 Metropolis ↔ Olympiade 9,7 km 35 min 17 km/h s/o s/o 6,3M
7 Sint Pietersvliet ↔ Mortsel (Gemeenteplein) 7,7 km 28 min 17 km/h 2,56M 4,3M 6,5M
8 Bolivarplaats ↔ Deurne (Silsburg) 7,6 km 31 min 15 km/h 3,01M 5,89M 8.9M
10 Melkmarkt ↔ Deurne (Schotensteenweg) 5,7 km 24 min 14 km/h 2,78M 4,32M 5,1M
11 Melkmarkt ↔ Deurne (Eksterlaar) 6,1 km 27 min 14 km/h 2,74M 4,25M 5,3M
12 Sportpaleis ↔ Bolivarplaats 5,8 km 26 min 13 km/h 4,71M 7,79M 4,2M
15 Linkeroever (P&R) ↔ Mortsel (Gemeenteplein) 11 km 33 min 20 km/h 5,39M 9,68M 13,1M
24 Hoboken (Schoonselhof) ↔ Deurne (Silsburg) 12 km 50 min 15 km/h 3,52M 5,53M 11,9M

Depuis le 1er septembre 2012, le réseau a été réorganisé :

Ligne Itinéraire Longueur Durée du voyage Vitesse moyenne
2 Merksem (Keizershoek P&R) ↔ Hoboken (Kioskplaats)  ? km 46 min  ? km/h
3 Zwijndrecht (Melsele Krijgsbaan) ↔ Merksem (Keizershoek) 14,5 km 40 min 22 km/h
4 Sint Pietersvliet ↔ Hoboken (Kioskplaats)
Groenplaats ↔ Silsburg
 ? km  ? min  ? km/h
5 Wijnegem (Fortveld) ↔ Linkeroever (P&R) 13,5 km 37 min 26 km/h
6 Metropolis ↔ Olympiade 9,7 km 35 min 17 km/h
7 Sint Pietersvliet ↔ Mortsel (Gemeenteplein) 7,7 km 28 min 17 km/h
9 Linkeroever (P&R) ↔ Deurne (Eksterlaar)  ? km 26 min  ? km/h
10 Melkmarkt ↔ Wijnegem 8,7 km 30 min 17 km/h
11 Melkmarkt ↔ Berchem Station  ? km 19 min  ? km/h
12 Sportpaleis ↔ Groenplaats  ? km 25 min  ? km/h
15 Linkeroever (P&R) ↔ Mortsel (Gemeenteplein) 11 km 33 min 20 km/h
24 Hoboken (Schoonselhof) ↔ Deurne (Silsburg) 12 km 50 min 15 km/h

Les lignes 2, 3, 5, 6, 9 et 15 utilisent le tunnel de prémétro passant sous la ville, et (à l'exception de la ligne 6) celui passant sous l'Escaut.

Avenir[modifier | modifier le code]

Avenir proche[modifier | modifier le code]

Réseau de tramway anversois en 2005 (cliquez pour agrandir).
Réseau de tramway anversois en 2009 (cliquez pour agrandir).

Ces projets sont également connus sous le nom de « Projet de tram Brabo » (de Brabo-tramprojecten).

  • Ligne de tram vers Wijnegem : en 2009, les préparatifs débutèrent pour les travaux sur la Turnhoutsebaan (à Deurne), afin de prolonger la ligne 10 jusque Wijnegem. La ligne 5 sera alors fermée à partir du carrefour avec la Ruggeveldlaan (en cours - Brabo I).
  • 2010-2012 : Prolongement de la ligne 7 jusque Boechout (en cours - Brabo I) [2].
  • 2010-2012 : Construction du dépôt de tram de Deurne (fermeture de la ligne Deurne-Wijnegem) (en cours - Brabo I).

Masterplan[modifier | modifier le code]

Le Masterplan pour la mobilité d'Anvers prévoit, outre des investissements dans les transports routiers et fluviaux, un certain nombre de nouvelles lignes de tram et de prolongements de lignes existantes.

  • 2012-2015 : Construction d'une ligne de tram jusqu'à Ekeren, ainsi qu'une ligne de tram dans le quartier Eilandje et dans la Brusselstraat (entre la Bolivarplaats et la gare d'Anvers-Sud). (Brabo II)
  • 2013 - 2014 : Construction d'une ligne de tram vers Beveren[3]. Travaux réalisés parallèlement à la rénovation de la N70.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne 24 jusque Hemiksem.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne 15 jusque Kontich.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne 2 jusqu'au Nord de Linkeroever.
  • Après 2015 : Prolongement des lignes 5 et 10 jusque Schilde.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne 11 jusque Wommelgem, via Borsbeek.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne 24 depuis Schoonselhof jusque Schelle.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne à partir de la Bolivarplaats jusqu'au quartier Nieuw-Zuid.
  • Après 2015 : Prolongement de la ligne en direction d'Ekeren jusque Leugenberg.

Plan Pégase (Pegasusplan)[modifier | modifier le code]

Le plan Pégase (Pégasusplan) prévoit l'exploitation d'une importante partie des tunnels inutilisés du prémétro d'Anvers, sous la Turnhoutsebaan à Borgerhout. Ce tunnel serait relié à l'actuel trajet de la ligne 24 via une rampe sur la Herentalsebaan. La nouvelle ligne serait étendue depuis l'actuel terminus Silsburg jusqu'au rond-point et P+R de Wommelgem. Le tramway en surface sur la Turnhoutsebaan serait conservé, puisque le plan ne prévoit que l'ouverture de la station de prémétro Zegel. Cela ferait de la nouvelle ligne souterraine une véritable ligne de tram rapide. La ligne 10 resterait quant à elle en surface.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]