Traité sur les apparitions des anges, des démons et des esprits et sur les revenants, et vampires de Hongrie, de Bohème, de Moravie et de Silésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Traité sur les apparitions des anges, des démons et des esprits et sur les revenants, et vampires de Hongrie, de Bohème, de Moravie et de Silésie est un ouvrage écrit par Antoine Calmet, exégète et érudit lorrain du XVIIIe siècle, connu sous le nom de Dom Calmet, en 1746, chez Bure l'Aîné.

Dom Calmet y décrit le vampire comme un « revenant en corps », le distinguant ainsi des revenants immatériels tels que les fantômes ou les esprits.

Il y fait la synthèse des études sur le sujet et considère que le vampirisme est la conséquence de la sous-alimentation des peuples balkaniques[A 1]. Calmet a amassé de nombreux rapports concernant les manifestations de vampires. Il est critiqué par Voltaire[1],[E 1] qui, dans son Dictionnaire philosophique explique : « Calmet enfin devint leur historiographe, et traita les vampires comme il avait traité l’ancien et le nouveau Testament, en rapportant fidèlement tout ce qui avait été dit avant lui[2]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hoyt 1984, p. 101-106
  2. « Article « Vampires » », sur Dictionnaire philosophique de Voltaire en ligne (consulté le 25 septembre 2010).
  1. p. 10.
  1. p. 52.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ildefonse Cathelinot et Gilles Banderier, Réflexions sur le Traité des Apparitions de dom Calmet, coll. « Atopia »,‎ 2008 (ISBN 9782841372232, lire en ligne)
  • (en) Olga Hoyt, Lust for Blood: The Consuming Story of Vampires, Chelsea, Scarborough House,‎ 1984 (ISBN 0-8128-8511-2), « The Monk's Investigation » Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article