Traité fondamental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le traité fondamental de reconnaissance mutuelle entre la République fédérale d'Allemagne et la République démocratique allemande a été signé le 21 décembre 1972 à Berlin-Est.

À travers ce traité, les deux États allemands reconnaissent que la souveraineté de chacun se limite à leur propre territoire. Ceci met fin à la doctrine Hallstein qui voulait que seule la RFA était habilitée à représenter l’ensemble de l'Allemagne. Les deux pays échangent des « représentants permanents ».

Cette initiative s'inscrit dans l'Ostpolitik du chancelier allemand Willy Brandt. Dès lors, de nombreux États reconnaissent la RDA, puis les deux Allemagne sont admises conjointement à l’ONU en 1973.