Traité de Xanten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 39′ 43″ N 6° 27′ 10″ E / 51.661975, 6.452687 Le traité de Xanten (allemand : Vertrag von Xanten), a été signé dans la ville rhénane de Xanten le 12 novembre 1614 entre Wolfgang Guillaume, duc de Palatinat-Neuburg et l'Électeur Jean III Sigismond de Brandebourg avec des représentants de l'Angleterre et de la France agissant comme médiateurs.

Le traité mit fin à la guerre de succession de Juliers et à toutes les hostilités entre Wolfgang Guillaume et Jean Sigismond. Selon les termes du traité, les territoires de Juliers, Berg et Ravenstein furent attribués à Wolfgang Guillaume, alors que les territoires de Clèves-Marck et Ravensberg allèrent à Jean Sigismond. Ces derniers furent les premiers territoires rhénans à entrer en possession de la maison Hohenzollern, préfigurations de la future Rhénanie prussienne[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hayden, p. 22 L'autre problème majeur dans le [Saint] Empire amène la discussion sur la politique étrangère de la Régence. Les deux occupants du territoire de Juliers-Clèves ne pouvaient pas s'entendre l'un avec l'autre. Au cours des négociations, les prétendants changèrent de religion et cherchaient des alliés au dehors. Le résultat en était en 1614 la menace d'entrée en guerre de ces alliés, les Néerlandais pour le Brandebourg et l'Espagne pour Neuberg. Ces deux États, cependant, n'avait aucune envie de rompre la trêve de 1609, et après quelques provocations, des négociations s'ouvrirent, facilitées par l'Angleterre et la France. Le traité de Xanten qui s'ensuivit fut signé le 12 novembre 1614, Jülich et Berg allant à Wolfgang Guillaume de Neuberg alors que l'Électeur Jean Sigismond obtenait Clèves, La Marck et Ravensburg. L'armée espagnole, dirigée par Spinola, refusa de donner les clés de la forteresse de Wesel et de nouvelles négociations furent nécessaires, mais, à la fin, une paix fragile fut maintenue.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Treaty of Xanten » (voir la liste des auteurs)
  • Hayden, Michael J. Continuity in the France of Henry IV and Louis XIII: French Foreign Policy, 1598-1615. Journal of Modern History, Vol. 45, No. 1 (March 1973), pp. 1-23.

Liens externes[modifier | modifier le code]