Traité de Madrid (1750)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Madrid.
L'Amérique du Sud en 1754 en application du traité de Madrid.

Le traité de Madrid ou "traité des Limites" est un document signé en 1750 par l'Espagne et le Portugal au sujet de leurs empires coloniaux, et en particulier des plantations du Brésil actuel. Par des traités antérieurs, dont le Traité de Tordesillas, les deux pays avaient établi que l'empire portugais en Amérique du Sud ne pourrait dépasser le 46e méridien. Le traité de Madrid autorise l'expansion de l'empire portugais au détriment de l'empire espagnol ; dans les faits, il s'est traduit par la formation de l'empire du Brésil.

Lors des opérations par lesquelles les troupes espagnoles et portugaises ont fixé la nouvelle frontière, elles se sont heurtées à la résistance de sept missions jésuites dans l'actuel Uruguay, au cours de ce qu'on appelle aujourd'hui la guerre guarani. Le film Mission s'inspire de ces événements.