Traité de Lambeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le traité de Lambeth ou traité de Kingston-upon-Thames est signé le 11 septembre 1217 et conclu la paix après la première guerre des barons en Angleterre, commencée en 1215.

Louis le Lion, fils du roi de France Philippe Auguste, vaincu par les ministres d’Henri III d'Angleterre, renonce au trône d’Angleterre après une tentative de conquête du pays. La couronne échoit à Henri III, moyennant certaines compensations, dont l'amnistie des barons rebelles et le paiement d’une forte somme d’argent, à l'égard de Louis VIII qui était censé la recevoir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]