Traité de Corbeil (1258)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Corbeil.
Sceau de Guillaume de Roquefeuil

Le traité de Corbeil de 1258 est le traité signé le 12 mai 1258 à Corbeil, entre les représentants du roi d'Aragon, Jacques Ier (Guillaume de Roquefeuil), et ceux du roi de France, Louis IX.

Par ce traité, le roi de France renonce à ses prétentions sur la Catalogne et le roi d'Aragon renonce de son côté à certaines de ses prétentions dans le Languedoc (sauf Montpellier entre autres).

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce traité fixe la frontière du royaume de France au sud des Corbières, gardée, côté français par les forteresses de Termes, Aguilar, Niort, Quéribus, Peyrepertuse et Puilaurens. Les chevaliers Olivier de Termes et Raimond Gaucelm de Lunel sont sans doute les principaux artisans de ce traité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]