Traité d'Athis-sur-Orge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le traité d'Athis-sur-Orge (actuellement Athis-Mons) a été signé entre la France et la Flandre le 23 juin 1305 après la bataille de Mons-en-Pévèle.

Dans ses termes, les châtellenies de Lille, de Douai et d'Orchies sont cédées à la France, en retour, la Flandre préserve son indépendance en tant que fief du royaume[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ascq dans les luttes séculaires de 863 à 1794 » , Part. 1, Chap. 4, , pages 33 et 34, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, Pierre Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.