Traité Salomón–Lozano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Traité Salomón–Lozano

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Territoires en dispute entre le Pérou, l’Équateur et la Colombie entre 1830 et 1950.


Tratado de limites y navegacion entre Colombia y el Peru
Langue Espagnol
Signé 24 mars 1922
(Lima, Pérou)
Parties
Partie 1 Partie 2
Parties Drapeau de la Colombie Colombie Drapeau du Pérou Pérou
Signataires Fabio Lozano Torrijos Alberto Salomón

Wikisource logo Voir le traité sur Wikisource

Le traité de Salomón–Lozano est un traité signé en mars 1922 entre la Colombie et le Pérou, le 4e d'une succession de traités sur le différend territorial colombo-péruvien sur la région du Haut Amazone. Résultat d'une attaque péruvienne sur la ville fluviale de Puerto Córdoba, le traité obligea les deux pays à réduire le nombre de leurs troupes dans la région. Il instaura principalement une frontière entre les deux pays le long de la rivière Putumayo et la Colombie reconnut les revendications territoriales péruviennes sur l'Amazone, à l'est de l'Équateur.

Il porte le nom des plénipotentiaires de la Colombie, Fabio Lozano Torrijos et du Pérou, Alberto Salomon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Salomón–Lozano Treaty » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]