Train navette rapide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Train Navette Rapide)
Aller à : navigation, rechercher
TNR Casablanca-Kénitra
TNR à la Gare de Rabat-Ville
TNR à la Gare de Rabat-Ville

Année d’ouverture 1984
Terminus Casa Port / Kénitra-Médina
Exploitant ONCF
Conduite (système) Conducteur
Jours de fonctionnement Tous les jours
Fréquentation
(moy. par an)
15 millions (2010) [1]

Le Train Navette Rapide, (plus connu sous le nom de TNR ou encore "Aouita") est un service ferroviaire de l'ONCF et reliant initialement les villes de Casablanca à Kénitra avec une cadence d'un train toutes les demi-heures dans chaque sens de 6h00 à 21h30. Le concept s'est développé par la suite à d'autres liaisons marocaines.

TNR Casablanca - Kénitra[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 21 mai 1984, suite à l'achèvement du doublement de la voie entre Casablanca et Rabat, le TNR faisait ses premiers tours de roue sur la ligne Casa PortRabat-Ville. Baptisé « Aouita », il reliait les deux métropoles par 14 trains dans chaque sens en moins d’une heure. Les TNR étaient assurés par 8 rames automotrices, offrant 271 places assises et sous régime de ventilation.

Fort du succès rencontré, l’ONCF injecta sur la ligne 32 voitures coach neuves à couloir central en 1992 puis commanda en 1995 une 2e série de 6 nouvelles rames automotrices climatisées.

Pour améliorer l’offre sur cette ligne, plusieurs projets d’infrastructure ont été réalisés et ont permis au TNR de prolonger son parcours jusqu’à Salé puis Kénitra, rendu possible grâce à la continuation du doublement de la voie entre Salé et Kénitra (en 1992) et la construction du tunnel Rabat Agdal (en 1996).

En 2002, l'offre des trains a été améliorée passant à une cadence de 60 trains par jour (soit l'équivalent de 30 000 places/jour) et un départ toutes les demi-heures dans chaque sens, voire toutes les 15 minutes en heures de pointe.

En 2010, le TNR assure le transport plus de 15 millions de voyageurs par an, la moitié du trafic global, dont 3 millions d’abonnés[1].

Gares desservies[modifier | modifier le code]

      Stations Correspondances
  o   Gare Casa-Port AB
  o   Gare d'Ain Sbaâ AB, TGL
  o   Mohammédia TGL
  o   Bouznika
  o   Témara LB
  o   Gare Rabat-Agdal LB, TGL
  o   Gare Rabat-Ville T 1, LB, TGL
  o   Gare Salé-Ville T 1, LB, TGL
  o   Gare Salé-Tabriquet LB, TGL
  o   Gare Kénitra-Ville TGL
  o   Gare Kénitra-Médina TGL

Projets[modifier | modifier le code]

Améliorations de l'offre[modifier | modifier le code]

  • Une augmentation des fréquences à un train toutes les 15 minutes a été envisagée, voire à un train toutes les 5 minutes en heures de pointe. Cette augmentation serait possible avec la mise en place d'un système de signalisation de type ETCS.
  • La construction de la LGV Tanger-Casablanca et le triplement des voies entre Rabat et Casablanca permettra de désengorger les voies actuelles et par la même occasion d'augmenter la vitesse des TNR sur l'axe Casablanca-Kénitra[2].

Prolongement[modifier | modifier le code]

Un prolongement du service du TNR au nord-est de Kénitra est également envisagé, ce prolongement permettrait de desservir Atlantic Free Zone ainsi que la ville de Sidi Yahya.

L'élargissement du concept[modifier | modifier le code]

Le concept du TNR s’est alors exporté vers de nouvelles lignes :

En augmentant progressivement le nombre de trains et en les cadençant, le TNR est devenu une tranche de vie quotidienne pour une nouvelle génération de voyageurs ; les navetteurs.

Schéma des lignes TNR[modifier | modifier le code]

Réseau TNR.PNG

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Trains Navettes Rapides www.oncf.ma
  2. Le TGV marocain www.lemonde.fr
  3. TNR Casablanca - Settat www.leconomiste.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]