Tragédie de Vargas du 15 décembre 1999

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les glissement de terrain dans l'État de Vargas

La tragédie de Vargas, (en espagnol, Tragedia de Vargas) ou désastre de Vargas est une catastrophe naturelle d'une ampleur exceptionnelle qui eut lieu en décembre 1999, dans l'État de Vargas, le dernier des 23 États du Venezuela, qui avait obtenu le statut d'État en 1998, situé en bordure de la mer des Caraïbes à proximité du district métropolitain de Caracas.

Historique[modifier | modifier le code]

La catastrophe est due à l'addition de plusieurs facteurs. La première cause est les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le pays pendant le mois de décembre : en effet, il a plu 1 200mm durant le mois. Le 15 et 16 décembre particulièrement, où il a plu 791mm en seulement deux jours. Les écoulements ont provoqués un glissement de terrain, emportant tout sur son passage.

Les conséquences de cette catastrophe sont désastreuses. Le glissement de terrain a entraîné dans sa chute boue et blocs de pierre, sans compter les cours d'eau qui ont débordé jusqu'à quitter leur lit. Le bilan est d'environ 20 000 morts, des milliers de sans-abris, et 100 000 blessées.

La reconstruction des villes se trouvant dans le passage de l'éboulement est très longue. Cela entraîne des problèmes économiques, parce que le déblaiement des roches et la reconstruction coûte cher, mais aussi parce que les habitants des villes n'ont plus d'emploi, donc plus de revenus.

Galerie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :