Tracy Tormé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tormé.

Tracy R. Tormé est un scénariste américain et un producteur de films et de série télévisée, les plus connus étant Saturday Night Live, Odyssey 5, Sliders : Les Mondes parallèles, Star Trek : La Nouvelle Génération, Visiteurs extraterrestres et La Caravane de l'étrange. Né le 12 avril 1959 à los Angeles en Californie, il est le fils du chanteur Mel Tormé. Après avoir obtenu son diplôme à l'université de Beverly Hills, il découvrit son futur métier à la section Cinéma et Télévision de l'université de la Californie méridionale (USC school of cinema-television) où il fut diplômé en 1979[1].

Sliders[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sliders : Les Mondes parallèles.

Tracy Tormé est le cocréateur et le coproducteur de la série Sliders avec Robert K. Weiss qui fut diffusée par le réseau de télévision Fox en 1995. D'après l'interview publiée dans le magazine Génération Séries en avril 2001[2], Tracy Tormé a connu plusieurs conflits au cours de la diffusion avec la FOX. L'un des sujets critiques était une mésentente vis-à-vis de la conception des épisodes: Tormé voulait que chaque épisode se termine en présentant le début du prochain épisode afin de ressentir une continuité dans l'aventure des glisseurs. (comme pour la série Code Quantum) Cependant, la FOX n'était pas d'accord avec ce concept et préférait que chaque épisode reste indépendant les uns par rapport aux autres. Cela leur permettait ainsi de les diffuser selon un ordre préférentiel[3].

Selon Tormé, la FOX voulait également que l'aventure soit davantage orientée dans l'action, basée sur des films célèbres et que les scénarios des épisodes ne devaient présenter aucune notion trop intellectuelle ou basée sur la politique. Ces dernières propositions allaient en désaccord avec les attentes du cocréateur qui leur expliqua qu'avec ce genre de série, le spectateur oublierait l'épisode aussitôt après l'avoir regardée[2].

Lors de la troisième saison, les autres producteurs exécutifs et de nombreux sympathisants de Tormé avec qui il avait travaillé pendant les deux premières saisons, furent licenciés. La production voulant continuer dans une direction contraire de celle qu'il espérait et combiné à des problèmes d'ordres familiaux, il décida de quitter l'aventure un moment et de passer plus de temps avec sa famille[3].

Tormé avait également critiqué les changements de caractère des personnages de Sliders. À l'origine Quinn Mallory et Rembrandt Brown étaient censés apparaître marginaux mais au cours de l'aventure, ils avaient évolué en "héros d'action" qui n'hésitaient plus à aller au combat[3].

Durant l'été 1997, la FOX avait décidé de ne pas diffuser la quatrième saison de Sliders ce qui profita à la chaîne Sci Fi Channel qui s'octroya les droits de diffusion. À ce moment-là, Tormé décida de revenir afin de reprendre le contrôle de la série et de la ramener à l'idée d'origine. Mais il se résigna après avoir su que son ancien collègue David Peckinpah avait accepté un contrat pour une autre saison[3].

Tracy Tormé a travaillé avec son père Mel Tormé, légendaire chanteur et compositeur de jazz, dans un des épisodes de la série (Un Monde Incorruptible)[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme Scénariste[modifier | modifier le code]

Comme Coproducteur[modifier | modifier le code]

Comme Coproducteur exécutif[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. imdb, « Biography for Tracy Tormé », sur http://www.imdb.com (consulté le 14 octobre 2008)
  2. a, b et c « Interview de Tracy Tormé : créateur de Sliders », Génération Series, no 36,‎ avril 2001 (lire en ligne)
  3. a, b, c et d dimensionofcontinuity, « Behind the Scenes », sur http://www.dimensionofcontinuity.com, dimensionofcontinuity (consulté le 14 octobre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]