Trachystemon orientalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trachystemon orientalis est une espèce de plantes herbacées de la famille des Boraginacées originaires d'Europe et d'Asie mineure.

Position taxonomique[modifier | modifier le code]

Comme le genre, Trachystemon orientalis appartient à la sous-famille des Boraginoideae.

Cette espèce avait d'abord été placée dans le genre Borago par Carl von Linné en 1753 : Borago orientalis L.

En 1832, David Don crée le genre Trachyspermum en examinant les particularités de la fleur de Borago orientalis mais il ne reproduit pas la description[1]. C'est George Don, en 1938, qui réalise la complète description de l'espèce[2].

En 1837, Carl Friedrich von Ledebour décrit le genre Nordmannia, sur la base de Nordmannia cordifolia Ledeb. ex Nordm. : cette espèce est synonyme à Borago orientalis L., c'est-à-dire Trachystemon orientalis (L.) G.Don.

En 1846, Augustin Pyrame de Candolle et Alphonse Pyrame de Candolle, en renommant le genre en Psilostemon, créent un synonyme : Psilostemon orientalis (L.) DC. & A.DC.[3]

Description[modifier | modifier le code]

Trachystemon orientalis est une plante herbacée vivace, de petite taille, aux racines rhizomateuses et aux tiges et feuillage couverts d'une pilosité abondante.

Les feuilles sont larges, cordiformes.

Les fleurs sont pédonculées, en cymes lâches. Elles sont bleues, au calice à cinq échancrures. La corolle a un tube cylindrique, à cinq lobes linéaires. Elle porte cinq étamines avec à la base cinq glandes protectrices couvertes de poils.

Cette espèce compte 56 chromosomes[4].

Distribution et utilisation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire d'Europe orientale et d'Asie mineure : Bulgarie, Turquie, Russie (Caucase).

Son aire s'est étendue à l'ensemble des pays à climat tempéré en raison de l'attrait de sa floraison, de son caractère couvre-sol et de sa résistance. Cette plante est largement disponible dans le commerce horticole.

Trachystemon orientalis peut se montrer envahissante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Don - Edinburgh New Philosophical Journal - Volume 13 - p.239
  2. George Don - A general history of the dichlamydeous plants, comprising complete descriptions of the different orders; together with the characters of the genera and species, and an enumeration of the cultivated varieties - Volume 4 - Londres, 1838 - p. 309
  3. Augustin Pyrame de Candolle et Alphonse Pyrame de Candolle - Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis, sive, Enumeratio contracta ordinum generum specierumque plantarum huc usque cognitarium, juxta methodi naturalis, normas digesta - Volume 10 - Paris, 1846 - p. 36
  4. A. Coppi - Chromosome studies in Mediterranean species of Boraginaceae - Flora mediterranea - Volume 16 - 2006 - p. 253-274 - référencé par l'index Tropicos

Liens externes[modifier | modifier le code]