Trachypithecus poliocephalus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Semnopithèque de Cat Ba

Le Semnopithèque de Cat Ba[1] (Trachypithecus poliocephalus) est un singe asiatique de la famille des Cercopithecidae. Cette espèce de primate est en danger critique d'extinction.

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

C'est au sein de la sous-espèce T. p. leucocephalus qu'à été observée une intervention d'une congénère lors d'une mise bas ; une multipare a aidé une primipare et a pris soin du nouveau-né dans les suites en le léchant, mais en laissant à la mère le soin de manger le placenta[2].

Répartition[modifier | modifier le code]

 Carte de l'Asie du Su Est avec un point rouge sur le Viet Nam et un sur le sud de la Chine
Répartition (en rouge) de Trachypithecus poliocephalus en Asie du Sud Est, en Chine et au Viet Nam

L'espèce se rencontre en Asie du Sud Est, à l'extrême sud de la Chine et au nord du Viet Nam où les populations continuent à diminuer.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon la troisième édition de Mammal Species of the World de 2005 :

  • Trachypithecus poliocephalus poliocephalus (Pousargues, 1898) - (CR) En danger critique d'extinction
  • Trachypithecus poliocephalus leucocephalus Tan, 1955 - (CR) En danger critique d'extinction

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

Cette espèce est incluse depuis 2000 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Bourdelle, Mammalia, vol. 66, Muséum national d'histoire naturelle,‎ 2002, p. 472.
  2. abstract de l'article et recension sur jim.fr
  3. (en) R. A. Mittermeier, C. Schwitzer, A. B. Rylands, L. A. Taylor, F. Chiozza, E. A. Williamson et J. Wallis (ill. S. D. Nash), Primates in Peril : The World's 25 Most Endangered Primates 2012–2014, Arlington (VA), IUCN/SSC Primate Specialist Group (PSG), International Primatological Society (IPS), Conservation International (CI) et Bristol Conservation and Science Foundation (BCSF),‎ 2012, PDF, 91 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :