Trèfle souterrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trifolium subterraneum

Le trèfle souterrain (Trifolium subterraneum L.), encore appelé Trèfle enterreur ou Trèfle semeur, est une plante herbacée annuelle de la famille des Fabacées.

Description[modifier | modifier le code]

Le trèfle souterrain est une plante herbacée annuelle de 5-15 cm de haut, dotée d’une tige poilue, généralement couchée.

Les feuilles sont formées de trois folioles obcordées (en cœur renversé), émarginées, denticulées. Elles sont toutes longuement pétiolées.

Les inflorescences sont de petites têtes blanchâtres formées de 2 à 6 fleurs blanches, fertiles et de nombreuses fleurs stériles réduites au calice. Le calice est sans nervures apparentes, à tube glabre et avec des dents ciliées, subégales.

Lors de la fructification le pédoncule s’arque vers le sol où il s’ancre par l’intermédiaire des fleurs stériles. Le fruit est une petite gousse souterraine, incluse, subglobuleuse, monosperme.

Synonyme[modifier | modifier le code]

Calycomorphum subterraneum Presl

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve presque partout en France métropolitaine (sauf dans l’Est).

Il prospère dans les pelouses, bois clair, lisières, cultures, prairies, de préférence sur silice.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le trèfle souterrain est une plante fourragère[1] d’importance dans certains pays (comme l'Australie[2]) mais il n’est pas cultivé en tant que tel en France. Lorsque ce trèfle est consommé en grande quantité par des ruminants, il peut provoquer des troubles de la reproduction et des intoxications[3]. Le principe actif responsable est une isoflavone, la génistéine, une phyto-œstrogène.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :