Toyota Corolla E110

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toyota Corolla (E110)
Toyota Corolla E110

Marque Toyota
Années de production 1995 - 2002
Production - exemplaires
Classe Compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 1,3L (86 ch)
Essence 1,5L (100 ch)
Essence 1,6L (115 ch)
Essence 1,6L (165 ch)
Essence 1,8L (120 ch)
Diesel 2,0L (73 ch)
Diesel 2,0L (90 ch)
Diesel 2,2L (79 ch)
Transmission BV Manuelle cinq et six vitesses
aux roues avant
Poids et performances
Poids à vide - kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3, 4, 5 portes, break, monospace Spacio (Japon)
Dimensions
Longueur - mm
Largeur - mm
Hauteur - mm
Chronologie des modèles
Précédent Toyota Corolla E100 Toyota Corolla E120 Suivant

La Toyota Corolla de 8° génération a été lancée en 1995 au Japon et en 1997 en Europe et en Amérique du Nord.

Présentation[modifier | modifier le code]

Intérieur Corolla CE

Pour des raisons de coûts, elle conservait la plate-forme de l'ancienne génération de Corolla. Elle était déclinée en version 3, 4, 5 portes selon les marchés et a existé en une version monospace nommée Spacio, uniquement vendue au Japon.

La Toyota Corolla E110 a aussi été vendue en Amérique du Nord sous le nom de Chevrolet Prizm, de 1998 à 2002, à la suite d'une coopération entre General Motors et Toyota sur ce marché.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Japon[modifier | modifier le code]

Essence :

  • 4E-FE — 1,3 litre (1 331 cm3), 4 Cyl., 16 soupapes DOHC, 88 ch (64 kW)
  • 5A-FE — 1,5 litre (1 498 cm3), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 100 ch (73 kW)
  • 4A-FE — 1,6 litre (1 587 cm3), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 115 ch (84 kW)
  • 4A-GE — 1,6 litre (1 587 cm3), 4 cyl., 20 soupapes DOHC, 165 ch (121 kW)

Diesel :

  • 2C-III — 2 litres (1 974 cm3), 4 cyl., 73 ch (53 kW)
  • 3C-E — 2,2 litres (2 184 cm3), 4 cyl., 79 ch (58 kW)

Europe[modifier | modifier le code]

Essence:

  • 4E-FE - 1,4 litre (1 332 cm³), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 86 ch (63 kW) 1997 − 2000
  • 4ZZ-FE - 1,4 litre VVT-i - (1 398 cm³), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 97 ch (71 kW) ; 2000 − 2002
  • 4A-FE - 1,6 litre - (1 587 cm³), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 107 - 110 ch (79−81 kW) ; 1997 − 2000
  • 3ZZ-FE - 1,6 litre VVT-i - (1 598 cm³), 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 110 ch (81 kW) ; 2000 − 2002

Diesel:

  • 2C-III - 2 litres D - (1 975 cm³), 4 cyl. 73 ch (53 kW) ; 1997 − 2000
  • 2C-TE - 2 litres D-4D - (1 995 cm³), 4 cyl. 90 ch (66 kW) ; 2000 − 2002

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Essence:

  • 1ZZ-FE, 1,8 litre (1 794 cm³) 4 cyl., 16 soupapes DOHC, 120 ch (89 kW) ; 1998 - 1999
  • 1ZZ-FE, 1.8 litre (1 794 cm³) 4 cyl., 16 soupapes DOHC, VVT-i, 125 ch (93 kW) ; 2000 - 2002

Compétition[modifier | modifier le code]

Toyota Corolla WRC 1999.

Une version rallye de la Corolla E110, la Toyota Corolla WRC, fut engagée par le Toyota Castrol Team Europe de Ove Andersson (TTE) à la fin de la saison 1997 en WRC, jusqu'en 1999. Aux mains principalement de Didier Auriol (2) et de Carlos Sainz (2), la Corolla a gagné 4 rallyes et a permis à Toyota de remporter le titre constructeur WRC en 1999. Carlos Sainz a aussi été tout près de remporter le titre pilote en 1998, terminant sur la seconde marche du podium mondial de fin de saison à 2 points de Tommi Mäkinen, mais une panne mécanique à 300 mètres de l'arrivée de la dernière spéciale du dernier rallye de l'année (le RAC Rally) lui a fait perdre ses chances. En 1999 Auriol est troisième au final du championnat.

Victoires en WRC: Monte-Carlo 1998, Nouvelle-Zélande 1998, Catalogne 1998, Chine 1999.

La Corolla WRC a aussi remporté :

Pilotes officiels en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Quelques pilotes privés en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]