Toyota (Aichi)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toyota (homonymie).
Toyota-Shi
豊田市
Drapeau de Toyota-Shi
Drapeau
Vue sur le centre ville
Vue sur le centre ville
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Aichi
Maire Kōhei Suzuki
Code postal 〒471-8501
Démographie
Population 420 808 hab. (novembre 2012)
Densité 458 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 06′ 40″ N 137° 09′ 23″ E / 35.11111111, 137.15638889 ()35° 06′ 40″ Nord 137° 09′ 23″ Est / 35.11111111, 137.15638889 ()  
Superficie 91 847 ha = 918,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Toyota-Shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Toyota-Shi
Liens
Site web http://www.city.toyota.aichi.jp/

Toyota (豊田市, Toyota-shi?) est une ville située dans la région de Mikawa dans la préfecture d'Aichi (Japon), à l'est-sud-est de Nagoya. En 2011, sa population est de 420 536 habitants pour une superficie de 918,47 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mairie de Toyota

Autrefois baptisée Koromo (挙母?), la ville était un important producteur de soie, et prospérait dans la région de Mikawa, de l'ère Meiji à l'ère Taishō. Du fait de la baisse de la demande de soie brute au Japon et à l'étranger, la ville entra dans un déclin progressif. Ce déclin encouragea Kiichiro Toyoda, cousin d'Eiji Toyoda, à chercher des alternatives industrielles à l'entreprise familiale de métiers à tisser automatiques. C'est ce qui mena à la fondation de ce qui devint plus tard Toyota Motor Corporation.

La ville a changé son nom en Toyota en 1959 et a été jumelée avec Détroit, capitale américaine de l'automobile, un an plus tard. Toyota-shi est aussi jumelée avec le comté du Derbyshire en Angleterre, aujourd'hui la ville de Derby.

Du 25 mars au 25 septembre 2005, a eu lieu l'Expo 2005 à Nagakute (site principal), Seto et Toyota.

Le 1er avril 2005, les villes de Fujioka et d'Obara du district de Nishikamo et les villes d'Asuke, de Shimoyama, d'Asahi et d'Inabu du district d'Higashikamo ont fusionné avec la ville de Toyota.

Le clan Matsudaira, dont un des membres prit le nom de Tokugawa Ieyasu et devint le premier des quinze Shoguns Tokugawa, tire son nom d'un village faisant maintenant partie de Toyota.

Sports[modifier | modifier le code]

La ville possède un stade, le stade de Toyota ou Toyota stadium, qui peut contenir 45 000 personnes. Il accueille souvent les rencontres de la Coupe du monde des clubs.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel de la ville de Toyota