Tout le monde déteste Chris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tout le monde déteste Chris

Titre original Everybody Hates Chris
Genre Sitcom
Création Ali LeRoi
Chris Rock
Acteurs principaux Tyler James Williams
Tichina Arnold
Terry Crews
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine UPN (2005-2006)
The CW (2006-2009)
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 88
Durée 22 minutes
Diff. originale 22 septembre 20058 mai 2009

Tout le monde déteste Chris (Everybody Hates Chris) est une série télévisée américaine en 88 épisodes de 22 minutes créée par Ali LeRoi et Chris Rock, diffusée entre le 22 septembre 2005 et le 11 mai 2006 sur le réseau UPN puis entre le 1er octobre 2006 et le 8 mai 2009 sur le réseau The CW.

En France, la série est diffusée entre le 25 juin 2007 et le 30 décembre 2009 sur M6 puis rediffusée à partir du 29 novembre 2008 sur Paris Première et dès le 12 janvier 2012 sur W9. En Belgique sur La Une et La Deux, en Côte d'Ivoire sur La Première, en Suisse romande sur TSR1.

Le réseau ne voulant plus diffuser des formats de 22 minutes, la série a été annulée à la fin de la quatrième saison (2008-2009)[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Inspirée de l'enfance du comédien Chris Rock, la série suit la vie d'un jeune noir dans les années 1980, aîné de trois enfants, qui au lieu d'aller au collège de son quartier de Bedford Stuyvesant à Brooklyn va dans un collège de "blancs" : le collège Corleone. Mais ce jeune adolescent a du mal à s'intégrer dans ce collège où il est le seul élève noir, mais heureusement qu'il peut compter sur son fidèle ami Greg Wulliger. De plus, comme il est l'aîné, il est responsable de ses frères et sœurs et ça, Tonya la petite dernière le sait et ne manque pas de mettre des bâtons dans les roues à Chris...

Fin des épisodes[modifier | modifier le code]

La fin de la plupart des épisodes est la répétition d'une scène comique provenant du début de la série, et à chaque fois Chris est déçu, puni ou ridicule.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Crédits[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2005-2006)[modifier | modifier le code]

  1. Tout le monde déteste la rentrée (Everybody Hates the Pilot)
  2. Tout le monde déteste Keisha (Everybody Hates Keisha)
  3. Tout le monde déteste le basket (Everybody Hates Basketball)
  4. Tout le monde déteste les saucisses (Everybody Hates Sausage)
  5. Tout le monde déteste la bicyclette (Everybody Hates Fat Mike)
  6. Tout le monde déteste Halloween (Everybody Hates Halloween)
  7. Tout le monde déteste la babysitter (Everybody Hates the Babysitter)
  8. Tout le monde déteste la laverie (Everybody Hates the Laundromat)
  9. Tout le monde déteste la snob du ghetto (Everybody Hates Food Stamps)
  10. Tout le monde déteste les jeux vidéo (Everybody Hates Greg)
  11. Tout le monde déteste Noël (Everybody Hates Christmas)
  12. Tout le monde déteste les blousons de cuir (Everybody Hates A Part-Time Job)
  13. Tout le monde déteste les photos de classe (Everybody Hates Picture Day)
  14. Tout le monde déteste la St-Valentin (Everybody Hates Valentine's Day)
  15. Tout le monde déteste la loterie (Everybody Hates the Lottery)
  16. Tout le monde déteste les bulletins scolaires (Everybody Hates the Gout)
  17. Tout le monde déteste les enterrements (Everybody Hates Funerals)
  18. Tout le monde déteste le collège Corleone(Everybody Hates Corleone)
  19. Tout le monde déteste le karaté (Everybody Hates Drew)
  20. Tout le monde déteste les magazines (Everybody Hates Playboy)
  21. Tout le monde déteste la varicelle (Everybody Hates Jail)
  22. Tout le monde déteste la fête des pères (Everybody Hates Father's Day)

Deuxième saison (2006-2007)[modifier | modifier le code]

  1. Tout le monde déteste les filles (Everybody Hates Rejection)
  2. Tout le monde déteste les élections (Everybody Hates Class President)
  3. Tout le monde déteste les discours (Everybody Hates Elections)
  4. Tout le monde déteste le bluff (Everybody Hates the Dogs)
  5. Tout le monde déteste les braqueurs (Everybody Hates Malvo)
  6. Tout le monde déteste les potes (Everybody Hates the Buddy System)
  7. Tout le monde déteste les promesses (Everybody Hates Promises)
  8. Tout le monde déteste l'Action de Grâces (Everybody Hates Thanksgiving)
  9. Tout le monde déteste les chaussettes (Everybody Hates Superstition)
  10. Tout le monde déteste la grippe (Everybody Hates Kris)
  11. Tout le monde déteste les œufs (Everybody Hates Eggs)
  12. Tout le monde déteste la discipline (Everybody Hates The Subtitute)
  13. Tout le monde déteste la neige (Everybody Hates Snow Day)
  14. Tout le monde déteste les remplaçants (Everybody Hates Hall Monitors)
  15. Tout le monde déteste l’école buissonnière (Everybody Hates Cutting School)
  16. Tout le monde déteste les chaînes en or (Everybody Hates Chain Snatching)
  17. Tout le monde déteste les platines (Everybody Hates DJs)
  18. Tout le monde déteste le Baseball (Everybody Hates Baseball)
  19. Tout le monde déteste les paris (Everybody Hates Gambling)
  20. Tout le monde déteste les histoires cochonnes (Everybody Hates Dirty Jokes)
  21. Tout le monde déteste les maths (Everybody Hates Math)
  22. Tout le monde déteste la vengeance (Everybody Hates the Last Day)

Troisième saison (2007-2008)[modifier | modifier le code]

  1. Tout le monde déteste les conseillers d'orientation (Everybody Hates the Guidance Counselor)
  2. Tout le monde déteste la zizanie (Everybody Hates Caruso)
  3. Tout le monde déteste la frime (Everybody Hates Driving)
  4. Tout le monde déteste Noiraud (Everybody Hates Blackie)
  5. Tout le monde déteste l'indépendance (Everybody Hates Bed-Stuy)
  6. Tout le monde déteste les échecs (Everybody Hates the Bachelor Pad)
  7. Tout le monde déteste les invités (Everybody Hates Houseguests)
  8. Tout le monde déteste le patronat (Everybody Hates Minimum Wage)
  9. Tout le monde déteste le nouveau (Everybody Hates the New Kid)
  10. Tout le monde déteste Kwanza (Everybody Hates Kwanza)
  11. Tout le monde déteste le bonneteau (Everybody Hates the Port Authority)
  12. Tout le monde déteste les mauvais garçons (Everybody Hates Bad Boys)
  13. Tout le monde déteste le premier baiser (Everybody Hates The First Kiss)
  14. Tout le monde déteste Pâques (Everybody Hates Easter)
  15. Tout le monde déteste Wayne Gretzky (Everybody Hates Gretzky)
  16. Tout le monde déteste les pompes funèbres (Everybody Hates The BFD)
  17. Tout le monde déteste les ex-taulards (Everybody Hates Ex-Cons)
  18. Tout le monde déteste le jour de la Terre (Everybody Hates Earth Day)
  19. Tout le monde déteste être cool (Everybody Hates Being Cool)
  20. Tout le monde déteste le bal de fin d'année (Everybody Hates The Ninth-Grade Dance)
  21. Tout le monde déteste la fête des mères (Everybody Hates Mother's Day)
  22. Tout le monde déteste les diplômes(Everybody Hates Graduation)

Quatrième saison (2008-2009)[modifier | modifier le code]

  1. Tout le monde déteste les changements de cap (Everybody Hates Tattaglia)
  2. Tout le monde déteste les gâteaux (Everybody Hates Cake)
  3. Tout le monde déteste Greg (Everybody Hates Homecoming)
  4. Tout le monde déteste l'Homme invisible (Everybody Hates the English Teacher)
  5. Tout le monde déteste les bonnes poires (Everybody Hates My Man)
  6. Tout le monde déteste les soutiens-gorges (Everybody Hates Doc's)
  7. Tout le monde déteste les mouchards (Everybody Hates Snitches)
  8. Tout le monde déteste la grande pintade (Everybody Hates Big Bird)
  9. Tout le monde déteste James (Everybody Hates James)
  10. Tout le monde déteste le réveillon (Everybody Hates New Year's Eve)
  11. Tout le monde déteste rendre service (Everybody Hates Mr. Levine)
  12. Tout le monde déteste les honneurs (Everybody Hates Varsity Jackets)
  13. Tout le monde déteste les Fat Boyz (Everybody Hates Fake IDs)
  14. Tout le monde déteste le décathlon de l'esprit (Everybody Hates PSAT's)
  15. Tout le monde déteste les coups (Everybody Hates Boxing)
  16. Tout le monde déteste les lasagnes (Everybody Hates Lasagna)
  17. Tout le monde déteste les faux témoignages (Everybody Hates Spring Break)
  18. Tout le monde déteste sa première voiture (Everybody Hates the Car)
  19. Tout le monde déteste l'insolence (Everybody Hates Back Talk)
  20. Tout le monde déteste la logique féminine (Everybody Hates Tasha)
  21. Tout le monde déteste les alertes à la bombe (Everybody Hates Bomb Threats)
  22. Tout le monde déteste les billets de retard (Everybody Hates the G.E.D.)

Commentaires[modifier | modifier le code]

La première saison a été diffusée sur la chaîne UPN tandis que les saisons suivantes le sont sur The CW. En effet, les chaînes UPN et The WB ont fusionné pour donner naissance à la chaîne The CW.

La série est l'une des seules à avoir échappé à la grève des scénaristes américains qui a eu lieu lors du tournage de la troisième saison (2007-2008).

Le titre de la série est une référence à la sitcom Tout le monde aime Raymond.

À un moment dans la série, Greg rentre à la Bronx academy et arbore une tenue gangsta, c'est une référence au personnage d'Omar Little, un braqueur de trafiquants de drogues dans la série Sur écoute.

Cette série est une description de la vie des afro-américains dans les années 1980 avec une reconstitution de Bedford Stuyvesant un quartier dans le borough de Brooklyn. Outre le collège et le lycée, d'autres parties de New York servent de décor comme Times Square lors du réveillon de la Saint-Sylvestre (saison 4). Les références à cette époque sont nombreuses : Chris est fan de Prince, de Michael Jackson, de Run DMC ou encore de The Fat Boys, sa sœur adore le chanteur Billy Ocean tandis que le père ne rate pas un épisode du soap-opéra Les Feux de l'amour et que la mère se rend à un concert de Patti Labelle et découvre à la télévision Oprah Winfrey. Chris lit en cachette Playboy.

Dans la vraie vie le frère de Chris Rock ne s'appellerait pas Drew mais Tony (que l'on voit dans l'épisode 13 de la saison 4, sous le personnage de l'oncle Ryan). Seuls ses parents auraient les vrais prénoms dans la vie que dans la série.

Chris Rock apparait dans l'épisode 1 de la saison 3 (Tout le monde déteste les conseillers d'orientation) et il y joue M. Abbott, le conseiller d'orientation.

Chris a pour groupe préféré Run–D.M.C.. Dans le 1er épisode de la première saison, à 12 secondes, on peut voir Chris habillé comme Darryl McDaniels puis vers 2min10 la musique de fond est It's like that. Dans un autre épisode (épisode 13, saison 2), il imite ses idoles sur « Rock Box » et il a un poster de ces derniers accroché dans sa chambre. Aussi dans l'épisode 16 de la saison 3, intitulé Tout le monde déteste les pompes funèbres, Chris a des billets pour aller voir Run DMC en concert, ce qui constitue au passage la trame principale de l'épisode. Chris déclare dans l'épisode 8 de la saison 4 avoir pour groupe préféré Run DMC. Également dans l'épisode 13 de la saison 4 Chris se fait une fausse carte d'identité où il est écrit J.Simmons, en hommage à Rev' Run. Enfin, dans l'avant dernier épisode de la série (épisode 21, saison 4), c'est le tube You Talk Too Much qui passe. Grâce à tous ces éléments, nous pouvons donc conclure que Chris Rock, le créateur de la série avait pour groupe préféré Run DMC étant jeune[interprétation personnelle].

La série a initialement été proposée à la FOX.

Elle regroupe parfois quelques anachronismes, par exemple : Dans l'épisode 12 de la première saison, un passant dans la rue se permet de chanter "Shout" de Tears for Fears sorti en 1984, alors que la série se déroule durant cet épisode, à la fin de l'année 1982.

Fin de la série[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 4, Chris accumule trop d'arrivées tardives au lycée ce qui contraint la proviseure à le faire redoubler sa seconde. Chris refuse et décide d'abandonner ses études en passant un examen d'équivalence.

La dernière scène de la quatrième saison (la scène du restaurant) est une parodie de la fin des Soprano[2]. Les membres de la famille de Chris arrivent un à un dans un restaurant (sur la chanson Livin' on a Prayer de Bon Jovi tandis que dans Les Soprano le titre était Don't Stop Believin' de Journey). Un client à l'allure suspecte au bar regarde dans la direction de Chris puis se rend aux toilettes, ce qui est une similitude supplémentaire avec final des Soprano tout comme les dernières secondes : le dernier arrivé est le père de Chris avec les résultats de l'examen de Chris et au moment où Rochelle ouvre l'enveloppe, après un gros plan sur Chris, l'écran devient noir puis le générique suit.

On ne saura donc pas si Chris a réussi et on ne le verra pas commencer sa probable carrière dans le stand-up comme Chris Rock qui a abandonné le lycée pour se consacrer à la comédie.

À noter :

  • Chris Rock a eu son examen (dans la vraie vie).
  • On peut penser que le chiffre « 735 » que l'on aperçoit dans la scène finale, lors du zoom de l'arrière du camion de Julius, pourrait être la note de l'examen de Chris. Chris aurait ainsi obtenu son diplôme d'équivalence.
  • À la fin de l'épisode, on n'entend pas le passage musical Everybody Hates Chris (ce passage qui a lieu à chaque fin d'épisode quand Chris est déçu).
  • On peut aussi noter qu'à la fin de l'épisode à la place de Everybody Hates Chris il y a la musique qui dit le début de la phrase : We gotta hold on to what we got, ce qui veut dire « On doit s'en tenir à ce que nous avons » ce qui conforte l'idée que Chris a bien obtenu son diplôme et qu'il devra se débrouiller avec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]