Tournefortia argentea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tournefortia argentea, appelé veloutier aux Mascareignes, est un arbuste de la famille des Boraginaceae poussant sur le haut des plages sableuses. Il a récemment été renommé Heliotropium foertherianum.

Description[modifier | modifier le code]

Arbuste à cime étalée en ombelle, pouvant atteindre 5 m de haut.

Les feuilles densément pubescentes, argentées, obovées-oblancéolées, de 10-30 × 3-12 cm se regroupent à l'extrémité des rameaux.

Les inflorescences regroupent en racèmes de cymes scorpioïdes de nombreuses petites fleurs blanches, serrées les unes contre les autres. Chaque fleur de 4 à 6 mm de diamètre comporte un calice pubescent, 5 pétales blancs et 5 étamines.

Les fruits sont des petites baies jaunes de la taille d'une groseille.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il est très largement réparti dans les régions tropicales et subtropicales puisqu'on le trouve en Australie, Chine, Japon, Indonésie, Philippines, Sri Lanka, Vietnam, îles du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Kenya, Madagascar, Mozambique, Pitcairn, Tanzanie.

Il est assez rare à La Réunion mais commun à l'île Maurice.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Dans les Mascareignes, il est planté dans les jardins des bords de mer à des fins ornementales.

Jadis, les feuilles au goût de persil étaient consommées ou fumées.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Messerschmidia argentea (L.) I. M. Johnst.
  • Argusia argentea(L.) Heine
  • Tournefortia arboreaBlanco

Récemment dénommé Heliotropium foertherianum.

Sources[modifier | modifier le code]