Tournaisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tournaisien est un étage du Mississippien dans le Carbonifère (ère Paléozoïque) qui s'étend de 358,9 ± 0,4 à 346,7 ± 0,4 millions d'années. Il doit son nom à la ville de Tournai en Belgique.

Il était anciennement inclus dans le Dinantien.

Stratigraphie[modifier | modifier le code]

Système Série Étage Age (Ma)
Permien Cisuralien Assélien plus récent
Carbonifère Pennsylvanien
cf. Silésien
Gzhélien 298.9–303.7
Kasimovien 303.7–307.0
Moscovien 307.0–315.2
Bashkirien 315.2–323.2
Mississippien
cf. Dinantien
Serpoukhovien 323.2–330.9
Viséen 330.9–346.7
Tournaisien 346.7–358.9
Dévonien Supérieur Famennien plus ancien
Subdivision du Carbonifère selon l'ICS.[1]

Le point stratotypique mondial (PSM) pour le Tournaisien, définissant la limite Dévonien-Carbonifère, est situé près du sommet de la colline La Serre sur la commune française de Cabrières (Hérault), dans la montagne Noire. Le PSM est dans une tranchée de 80 cm de profondeur, à environ 125 m au sud du sommet, 2,5 km au sud-ouest du village de Cabrières et 2,5 km au nord du village de Fontès[2].

Paléontologie[modifier | modifier le code]

Le Tournaisien est marqué par une baisse remarquable au niveau mondial du registre fossile des tétrapodes, appelée « lacune de Romer ». Cette lacune, présente sur une période de 15 millions d'années environ, débute à la fin du Dévonien et se termine au Viséen[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « International Chronostratigraphic Chart », International Commission on Stratigraphy (consulté le 2012-12-09)
  2. Paproth, Feist et Flajs 1991.
  3. (en) Peter Waerd, Conrad Labandeira, Michel Laurin et Robert A. Berner, « Confirmation of Romer’s Gap as a low oxygen interval constraining the timing of initial arthropod and vertebrate terrestrialization », PNAS, vol. 103,‎ 2006, p. 16818-16822 (DOI 10.1073/pnas.0607824103).
  4. (en) Timothy R. Smithson, Stanley P. Wood, John E. A. Marshall et Jennifer A. Clack, « Earliest Carboniferous tetrapod and arthropod faunas from Scotland populate Romer’s Gap », PNAS,‎ 2012 (DOI 10.1073/pnas.1117332109).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) F.M. Gradstein, J.G Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, Elsevier,‎ 2012, 1176 p. (ISBN 9780444594488)
  • (en) Felix M. Gradstein, James G. Ogg et Alan G. Smith, A Geologic Time Scale 2004, Cambridge University Press,‎ 2005, 610 p. (ISBN 0-521-78142-6).
  • (en) Eva Paproth, Raimund Feist et Gerd Flajs, « Decision on the Devonian-Carboniferous boundary stratotype », Episodes, vol. 14, no 4,‎ 1991, p. 331-336 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]