Tourisme en Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Nouvelle-Zélande a accueilli 2,2 millions de touristes en 2005[1]. La Nouvelle-Zélande est commercialisée comme un terrain d'aventure "propre et vert", avec des destinations typiques disposant de zones naturelles telles que Milford Sound et le Croisement Alpin Tongariro, tandis que les activités comme le saut à l'élastique ou l'observation de baleines sont des exemples d'activités touristiques typiques…

La grande majorité des arrivées touristiques en Nouvelle-Zélande passe par l'Aéroport international d'Auckland qui s'est occupé en 2004 de plus de 11 millions de passagers. Les destinations populaires incluent Rotorua, les grottes de Waitomo, Milford Sound et Queenstown (Nouvelle-Zélande). Beaucoup de touristes voyagent sur de longues distances à travers le pays durant leur séjour, utilisant habituellement les lignes d'autocar ou la location de voitures.

Pays d'où proviennent les touristes venant en Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

  1. Drapeau de l'Australie Australie
  2. Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  3. Drapeau des États-Unis États-Unis
  4. Drapeau du Japon Japon
  5. Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
  6. Drapeau de la République populaire de Chine Chine
  7. Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  8. Drapeau du Canada Canada
  9. Drapeau de la République de Chine Taïwan
  10. Drapeau de Singapour Singapour

Principaux points d'intérêt[modifier | modifier le code]

Sites naturels[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]