Tourisme dans la Creuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le département français de la Creuse attire les touristes essentiellement grâce au tourisme vert et au tourisme culturel. Ses principaux pôles attractifs sont le lac de Vassivière, la station thermale d'Évaux-les-Bains, la vieille ville d'Aubusson et ses monuments liés à la tapisserie (maison du tapissier, maison des Vallenet, musée...).

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Lanterne des morts de Saint-Goussaud

Monuments Historiques[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Les tourbières[modifier | modifier le code]

La Creuse présente de nombreuses tourbières sur son territoire comme la tourbière de la Mazure. Une tourbière est un écosystème très original, fragile, une zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique majoritairement végétale, peu ou pas décomposée. Cette caractéristique fait des tourbières des puits de carbone.

La cascade des Jarrauds

La faune est pauvre et très spécialisée : le lézard vivipare, le pipit farlouse, la vipère péliade qui bénéficie d'un statut de protection partielle dans la liste de l'arrêté du 22 juillet 1993, le circaète Jean-le-Blanc (Circaetus Galicus) : c'est un oiseau, rapace diurne de la famille des Accipitridés. Sa silhouette ressemble à celle d'une grosse buse. Ses ailes et sa queue sont larges et son ventre est clair tandis que sa poitrine et sa tête sont plus sombres. Il se nourrit presque exclusivement de serpents.

En ce qui concerne la flore, on trouve de nombreuses espèces rares dont toutes les espèces de Droséra.

Sites[modifier | modifier le code]

Circuit touristique[modifier | modifier le code]

La petite Creuse de Monet
  • L'École de Crozant est située sur les rives des deux Creuses à proximité des communes de Crozant et de Fresselines dans le département de la Creuse. C'est une école "sans maître", qui n'est rien d'autre qu'une commode appellation, imaginée ultérieurement, pour désigner tous ceux qui ont trouvé l'inspiration sur les rives de la Creuse. Claude Monet en 1889 au cours d'un séjour à Fresselines réalisait une série 23 toiles sur les sites du confluent des deux Creuses.

Musées[modifier | modifier le code]

Communes ayant plus de 10 % de résidences secondaires[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 21 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de la Creuse dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

46° 35′ N 2° 03′ E / 46.583, 2.05