Tourisme au Cambodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article traite de différents aspects du tourisme au Cambodge.

Touristes à Angkor Wat (2008)

Provenance[modifier | modifier le code]

Les 10 premières nationalités ayant visité le Cambodge en 2011 sont (pays d'origine, Nbre de touristes, % de variation par rapport à 2010)[1] :

  1. Vietnam 614 090 (19,4 %)
  2. Corée du Sud 342 810 (18,3 %)
  3. Chine 247 197 (39,2 %)
  4. Japon 161 804 (6,6 %)
  5. États-Unis 153 953 (5,4 %)
  6. Laos 128 525 (39,3 %)
  7. France 117 408 (3,6 %)
  8. Thaïlande 116 758 (-21,7 %)
  9. Australie 105 010 (12,2 %)
  10. Royaume-Uni 104 052 (1,0 %)

Principales attractions touristiques[modifier | modifier le code]

Le Cambodge regorge de ressources touristique grâce à un patrimoine historique très important.

Sa principale attraction est le site archéologique d'Angkor, ancienne capitale de l'Empire khmer, dont les temples attirent plus d'un million de visiteurs par an[2].

Dans chacune des provinces du pays les touristes ont la possibilité de visiter des sites différents car le pays regorge aussi d'attractions naturelles (cascades, jungle, ...).

Souvenirs[modifier | modifier le code]

Poissons en papier plié, petit objet traditionnel vendu aux touristes.

Les produits artisanaux sont nombreux et constituent autant de souvenirs :

  • Krama (écharpe traditionnelle à carreaux)
  • Céramiques
  • Sculptures sur bois ou sur pierre
  • Vêtements
  • Alcool de riz infusé dans des bouteilles peintes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] Tourist Statistic Report in 2011, Ministère cambodgien du tourisme.
  2. (en) Lasers reveal Angkor city four times bigger than previously believed, par By Justine Drennan et Alistair Walsh, The Phnom Penh Post, 16 juin 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :