Tour de ski 2012-2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tour de ski 2012-2013

alt=Description de l'image Tour-de-ski logo-16x9.jpg.
Généralités
Sport Ski de fond
Organisateur(s) Fédération internationale de ski
Éditions 7e
Lieu Europe centrale
Date 29 décembre 2012 au
6 janvier 2013
Épreuves 7
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Mars symbol.svg Alexander Legkov
Venus symbol.svg Justyna Kowalczyk

Navigation

La 7e édition du Tour de ski se déroule du 29 décembre 2012 au 6 janvier 2013. Cette compétition est intégrée à la Coupe du monde 2012-2013 et est organisée par la Fédération internationale de ski. L'épreuve comprend sept étapes constituant un parcours entamé à Oberhof (Allemagne) avant de faire étape à Münstertal (Suisse), à Cortina d'Ampezzo, Toblach, et Val di Fiemme (Italie).

Chez les hommes, le Russe Alexander Legkov remporte son premier Tour de ski devant le tenant du titre Dario Cologna et son compatriote Maxim Vylegzhanin grâce à l'ultime montée de l'Alpe Cermis. Chez les femmes, la Polonaise Justyna Kowalczyk enlève son quatrième titre d'affilée devant les Norvégiennes Therese Johaug et Kristin Størmer Steira en remportant quatre des sept étapes.

Informations[modifier | modifier le code]

Points[modifier | modifier le code]

Le vainqueur du classement général marque 400 points et les vainqueurs d'étapes marquent 50 points soit la moitié des points normalement attribués pour une victoire dans une étape de la Coupe du monde[1].

Classement général final Tour de Ski
Place 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Points 400 320 240 200 180 160 144 128 116 104 96 88 80 72 64 60 56 52 48 44 40 36 32 28 24 20 16 12 8 4
Attribution des points, par étape
Place 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Points 50 46 43 40 37 34 32 30 28 26 24 22 20 18 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Il y a donc un maximum de 750 points qui peuvent être marqués si un concurrent gagne toutes les étapes et le classement général.

Format de compétition[modifier | modifier le code]

Le Tour de ski est constitué de sept étapes du du 29 décembre 2012 au 6 janvier 2013 constituant un parcours d'Oberhof (Allemagne), en passant par Münstertal (Suisse), Cortina d'Ampezzo, Toblach et se termine à Val di Fiemme (Italie). Quasiment tous les formats de course individuelle de ski de fond sont réunis à l'occasion de ce rendez-vous.

Les deux premières étapes se déroulent à Oberhof avec un prologue en style libre (4 km pour les hommes et 3 km pour les femmes) suivi d'une étape en style classique avec handicap (15 km pour les hommes et 9 km pour les femmes). La troisième étape prend lieu à Münstertal avec un sprint en style libre. La quatrième étape est l'épreuve la plus longue entre Cortina d'Ampezzo et Toblach en style libre avec handicap (35 km pour les hommes et 15 km pour les femmes) suivi d'une étape en style classique (5 km pour les hommes et 3 km pour les femmes). Les deux dernières étapes se déroulent à Val di Fiemme avec tout d'abord une étape en départ en ligne en style classique (15 km pour les hommes et 10 km pour les femmes) puis d'une étape finale en style avec handicap (9 km pour les hommes et 9 km pour les femmes). Ainsi, le classement général du Tour de ski suit le classement de l'ultime étape.

Chez les hommes, 97 fondeurs représentant 19 nations sont inscrits, tandis que chez les femmes 74 fondeuses représentant 18 nations sont inscrites. Les qualifications au Tour de ski répondent aux quotas mises en place par la FIS en fonction du classement des fondeurs en Coupe du monde, à l'exception des trois nations hôtés ayant la possibilité d'inscrire cinq fondeurs dans chacune des catégories.

Concernant les primes d'argent, au classement général, les dix premiers touchent une prime de l'ordre de 90 000 francs suisses (environ 74 337 euros) pour le vainqueur, 50 000 francs suisses pour le second et 30 000 francs suisses pour le troisième.

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

Les favoris et absents[modifier | modifier le code]

La grande absente est la Norvégienne Marit Bjørgen.

Avant le départ du Tour de ski, tous les meilleurs fondeurs et fondeuses sont au rendez-vous à l'exception de la Norvégienne Marit Bjørgen en raison de troubles du rythme cardiaque avant la compétition[2] ou du Français Maurice Manificat en raison d'une fissure au-dessus du genou droit[3].

Souvent placé, jamais gagnant, Petter Northug désire faire de ce Tour de ski son principal objectif de la saison.

Les favoris annoncés sont chez les hommes Petter Northug qui est monté à trois reprises sur le podium final sans l'avoir remporté une fois et en ayant établi une préparation dans l'optique de la remporter enfin. Toutefois, le triple vainqueur Dario Cologna qui aura loisir de skier dans son village lors de l'étape à Münstertal. Ce duo peut être renversé par la motivation d'un Marcus Hellner (second en 2012), du trio russe composé de Alexander Legkov, Maxim Vylegzhanin, Ilia Chernousov, du Canadien Devon Kershaw, ainsi que des hommes en forme de ce début de saison que sont Tim Tscharnke, Alexey Poltoranin ou Matti Heikkinen[4]. Chez les femmes, l'absence de Bjørgen semble profiter à la tenante du titre Justyna Kowalczyk, toutefois elle devra se défaire des jeunes Norvégiennes Therese Johaug et Heidi Weng, de l'ancienne vainqueur Charlotte Kalla, de l'Américaine Kikkan Randall et de la nouvelle génération finlandaise symbolisée par Krista Lähteenmäki et Anne Kyllönen[5].

Hommes[modifier | modifier le code]

La première étape qui se dispute en un prologue de 4 km en style libre est remportée par Northug devant Hellner, Legkov et Cologna. La seule contre performance est à l'actif du Canadien Devon Kershaw avec une 48e place à 31 secondes[6]. Northug modère toutefois sa performance en stipulant que « personne se souviendra de cela sur Alpe Cermis »[7]. La seconde étape est un réel test pour savoir qui peut prétendre au classement final sur un 15 km en style libre. Ce sont les Russes qui animent toute l'étape et font la meilleure impression avec une victoire de Maxim Vylegzhanin dans un sprint contre Legkov. Les deux Russes avaient écarté tour à tour les meilleurs fondeurs pour l'arrivée, Northug suit le duo devant Cologna, Alex Harvey et Ilia Chernousov. L'étape est fatal à Hellner qui arrive plus d'une minute derrière les favoris[8].

Le sprint de la troisième étape se déroule dans le village de Cologna. Ce dernier termine quatrième de l'étape malgré une chute en finale, et prend de l'avance sur tous les favoris. Le vainqueur est le jeune Norvégien de 22 ans Finn Haagen Krogh qui s'impose devant deux inédits mais spécialistes du sprint, l'Italien Federico Pellegrino et le Canadien Len Valjas. Northug est éliminé en demi-finale face à trois Suédois mais garde toutes ses chances pour le général. Vylegzhanin conserve la tête du général grâce à une 10e place dans un format dont il n'est pas un spécialiste[9].

La quatrième étape longue de 15 km en style libre entre Cortina d'Ampezzo et Toblach permet de dégager le nom des quatre prétendants à la victoire finale. Parti en tête Maxim Vylegzhanin est rapidement rejoint par Dario Cologna et Petter Northug dans un premier temps puis Alexander Legkov et Alex Harvey dans un second temps. Au fil des kilomètres, Harvey décroche, laissant le quatuor, collaborant efficacement le long de l'étape, s'expliquer pour la victoire de l'étape qui revient à Northug qui place une attaque décisive à 400 mètres de l'arrivée devant Legkov, Cologna et Vylegzhanin. À plus d'1 minute 20 suivent Ilia Chernousov, Harvey, Marcus Hellner et Lukáš Bauer[10]. Le lendemain, les leaders se neutralisent et sur le 5 km en style classique. C'est le Kazakh Alexey Poltoranin qui tire son épingle du jeu en s'imposant et en affirmant qu'il est l'un des meilleurs "classiqueurs" du monde, il prend le meilleur sur le duo Northug-Cologna dont le classement général évolue peu[11].

Femmes[modifier | modifier le code]

L'Américaine Kikkan Randall remporte deux des trois premières étapes de ce Tour de ski.

Sur le prologue de 3 km, l'Américaine Kikkan Randall confirme son statut de spécialiste de ce type d'effort devant la revenante Charlotte Kalla (vainqueur en 2008) qui semble revenir à son meilleur niveau et la grande favorite de ce Tour de ski Justyna Kowalczyk. Toutes les favorites sont présentes dans les premières places à l'issue de ce prologue[12]. Lors de la seconde étape longue de 9 km en style classique, Kowalczyk assomme un peu ses adversaires en creusant de grands écarts : elle s'impose devant Therese Johaug avec 41 secondes d'avance et Anne Kyllönen qui emmène cinq Finlandaises dans le top 10. L'hégémonie scandinave est brisée uniquement par la quatrième place de l'Allemande Denise Hermman[13].

À l'instar de Kowalczyk sur les épreuves de distance, Randall domine facilement les sprints en dominant le sprint de Münstertal et remporte sa seconde victoire dans ce Tour de ski. Les Norvégiennes Ingvild Flugstad Østberg et Heidi Weng suivent l'Américaine. Peu de contre-performances pour les favorites où Kristin Størmer Steira grâce à une cinquième place monte sur le podium provisoire de ce Tour de ski derrière Kowalczyk et Johaug. Seules les Finlandaises Krista Lähteenmäki et Riitta-Liisa Roponen perdent de précieuses secondes en raison d'une non-qualification au sprint[14].

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général masculin
Rang Nom Temps
1 Montagne Drapeau : Russie Alexander Legkov 3 h 29 min 28 s 6
2 Drapeau : Suisse Dario Cologna +18 s 7
3 Drapeau : Russie Maxim Vylegzhanin +40 s 7
4 Drapeau : Norvège Petter Northug +1 min 07 s 7
5 Drapeau : Suède Marcus Hellner +1 min 11 s 4
6 Drapeau : République tchèque Lukáš Bauer +1 min 40 s 7
7 Drapeau : Canada Ivan Babikov +2 min 02 s 4
8 Drapeau : Italie Giorgio Di Centa +2 min 13 s 5
9 Drapeau : Suède Johan Olsson +2 min 18 s 7
10 Drapeau : Russie Ilia Chernousov +2 min 45 s 5
Classement général féminin
Rang Nom Temps
1 Montagne Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk 2 h 25 min 21 s 6
2 Drapeau : Norvège Therese Johaug +27 s 9
3 Drapeau : Norvège Kristin Størmer Steira +2 min 39 s 5
4 Drapeau : Finlande Krista Lähteenmäki +3 min 04 s 7
5 Drapeau : Norvège Astrid Jacobsen +3 min 13 s 5
6 Drapeau : Norvège Heidi Weng +3 min 29 s 1
7 Drapeau : Suède Charlotte Kalla +3 min 51 s 3
8 Drapeau : Finlande Riitta-Liisa Roponen +4 min 19 s 6
9 Drapeau : Finlande Anne Kyllönen +4 min 23 s 0
10 Drapeau : Allemagne Katrin Zeller +4 min 58 s 4

Classement des sprints[modifier | modifier le code]

Classement des sprints masculin
Rang Nom Points
1 Jersey black.svg Drapeau : Norvège Petter Northug 1 min 38 s
2 Drapeau : Russie Alexander Legkov 1 min 37 s
3 Drapeau : Suisse Dario Cologna 1 min 22 s
4 Drapeau : Russie Maxim Vylegzhanin 1 min 07 s
5 Drapeau : Canada Len Valjas 1 min 02 s
Classement des sprints féminin
Rang Nom Temps
1 Jersey black.svg Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk 2 min 45 s
2 Drapeau : États-Unis Kikkan Randall 1 min 20 s
3 Drapeau : Norvège Kristin Størmer Steira 1 min 14 s
4 Drapeau : Norvège Therese Johaug 1 min 13 s
5 Drapeau : Suède Charlotte Kalla 1 min 08 s

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Étape Lieu Épreuve Date Vainqueur Deuxième Troisième Leader du classement général Montagne Leader du classement des sprints Jersey black.svg
Tour de ski (29 décembre 2012 au 6 janvier 2013)
1 Drapeau : Allemagne Oberhof 4 km libre (Prologue) 29 décembre 2012 Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Suède Marcus Hellner Drapeau : Russie Alexander Legkov Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Norvège Petter Northug
2 15 km classique avec handicap 30 décembre 2012 Drapeau : Russie Maxim Vylegzhanin Drapeau : Russie Alexander Legkov Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Russie Maxim Vylegzhanin
3 Drapeau : Suisse Münstertal Sprint style libre 1er janvier 2013 Drapeau : Norvège Finn Haagen Krogh Drapeau : Italie Federico Pellegrino Drapeau : Canada Len Valjas Drapeau : Norvège Finn Haagen Krogh
4 Drapeau : Italie Cortina
vers Toblach
35 km libre avec handicap 3 janvier 2013 Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Russie Alexander Legkov Drapeau : Suisse Dario Cologna Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Norvège Petter Northug
5 Drapeau : Italie Toblach 5 km classique 4 janvier 2013 Drapeau : Kazakhstan Alexey Poltoranin Drapeau : Norvège Petter Northug Drapeau : Suisse Dario Cologna
6 Drapeau : Italie Val di Fiemme 15 km classique départ en ligne 5 janvier 2013 Drapeau : Kazakhstan Alexey Poltoranin Drapeau : Canada Len Valjas Drapeau : Canada Alex Harvey Drapeau : Suisse Dario Cologna
7 9 km libre avec handicap 6 janvier 2013 Drapeau : Suède Marcus Hellner Drapeau : Canada Ivan Babikov Drapeau : Italie Roland Clara Drapeau : Russie Alexander Legkov

Femmes[modifier | modifier le code]

Étape Lieu Épreuve Date Vainqueur Deuxième Troisième Leader du classement général Montagne Leader du classement des sprints Jersey black.svg
Tour de ski (29 décembre 2012 au 6 janvier 2013)
1 Drapeau : Allemagne Oberhof 3 km libre (Prologue) 29 décembre 2012 Drapeau : États-Unis Kikkan Randall Drapeau : Suède Charlotte Kalla Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : États-Unis Kikkan Randall Drapeau : États-Unis Kikkan Randall
2 9 km classique avec handicap 30 décembre 2012 Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : Norvège Therese Johaug Drapeau : Finlande Anne Kylloenen Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk
3 Drapeau : Suisse Münstertal Sprint style libre 1er janvier 2013 Drapeau : États-Unis Kikkan Randall Drapeau : Norvège Ingvild Flugstad Østberg Drapeau : Norvège Heidi Weng Drapeau : États-Unis Kikkan Randall
4 Drapeau : Italie Cortina
vers Toblach
15 km libre avec handicap 3 janvier 2013 Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : Suède Charlotte Kalla Drapeau : Norvège Therese Johaug Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk
5 Drapeau : Italie Toblach 3 km classique 4 janvier 2013 Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : Finlande Krista Lähteenmäki Drapeau : Norvège Astrid Jacobsen
6 Drapeau : Italie Val di Fiemme 10 km classique départ en ligne 5 janvier 2013 Drapeau : Pologne Justyna Kowalczyk Drapeau : Norvège Kristin Størmer Steira Drapeau : Finlande Krista Lähteenmäki
7 9 km libre avec handicap 6 janvier 2013 Drapeau : Norvège Therese Johaug Drapeau : États-Unis Elizabeth Stephen Drapeau : Norvège Heidi Weng

Détail des étapes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fiscrosscountry.com/news/tour-ski-facts-and-figures,2686.html
  2. « Marit Bjoergen forfait pour le Tour de Ski », sur ski-nordique.net,‎ 23 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  3. « Maurice Manificat : "Hier j'étais dépité" », sur ski-nordique.net,‎ 20 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  4. « Tour de Ski : Northug à la poursuite de son rêve », sur ski-nordique.net,‎ 28 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  5. « Tour de Ski : Kowalcyk en route vers un 4e sacre ? », sur ski-nordique.net,‎ 28 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  6. « Tour de Ski : Petter Northug premier leader », sur ski-nordique.net,‎ 29 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  7. « Petter Northug : "Personne ne s'en souviendra" », sur ski-nordique.net,‎ 29 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  8. « Fabuleux doublé des fondeurs Russes », sur ski-nordique.net,‎ 30 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  9. « Finn Haagen Krogh surprend les ténors », sur ski-nordique.net,‎ 1 janvier 2013 (consulté le 3 janvier 2013)
  10. « Les ténors creusent les écarts », sur ski-nordique.net,‎ 3 janvier 2013 (consulté le 4 janvier 2013)
  11. « Alexey Poltoranin devant les stars », sur ski-nordique.net,‎ 4 janvier 2013 (consulté le 4 janvier 2013)
  12. « Tour de Ski : Coraline Hugue et Célia Aymonier dans le top 10 », sur ski-nordique.net,‎ 29 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  13. « Justyna Kowalczyk s'installe en tête du général », sur ski-nordique.net,‎ 30 décembre 2012 (consulté le 3 janvier 2013)
  14. « Kikkan Randall se régale », sur ski-nordique.net,‎ 1 janvier 2013 (consulté le 3 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]