Tour de la Malmuerta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour de la Malmuerta
Tour de la Malmuerta
Tour de la Malmuerta
Présentation
Nom local Torre de la Malmuerta
Période ou style Architecture mudéjare
Type Tour défensive
Date de construction 1406-1408
Protection Monument Historique
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Région Andalousie Andalousie
Localité Cordoue
Localisation
Coordonnées 37° 53′ 30″ N 4° 46′ 39″ O / 37.8917, -4.777537° 53′ 30″ Nord 4° 46′ 39″ Ouest / 37.8917, -4.7775  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Tour de la Malmuerta

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

(Voir situation sur carte : Andalousie)
Tour de la Malmuerta

La tour de la Malmuerta (Torre de la Malmuerta) est une tour de style mudéjar située près de la Place de Cólon, au nord de la vieille ville de Cordoue en Espagne.

Historique[modifier | modifier le code]

La tour de la Malmuerta est une tour d'origine almohade, réédifiée de 1406 à 1408 sur ordre du roi Henri III de Castille.

Après avoir perdu sa fonction défensive, la tour fut utilisée comme prison pour les nobles.

Au XVIIIe siècle, le savant cordouan Gonzalo Antoine Serrano réalisait ses observations astronomiques depuis le sommet de la tour.

La tour vue de la plaza de Colón
La tour vue de la plaza de Colón

Architecture[modifier | modifier le code]

La tour de la Malmuerta est un bel exemple d'architecture mudéjare d'inspiration almohade.

Octogonale comme la torre del Oro à Séville ou comme la tour principale de l'Alcázar de Jerez de la Frontera, la tour, édifiée en pierre de taille en grand appareil, est surmontée de merlons[1] pointus typiques des fortifications almohades et des fortifications mudéjares qui s'en inspirèrent.

Il s'agit d'une tour albarrane, c'est-à-dire une tour située à l'extérieur d'une enceinte fortifiée avec laquelle elle communique au moyen d'un arc ou d'un pont qui pouvait être facilement détruit au cas où la tour tombait aux mains de l'ennemi. Une telle tour servait à harceler l'ennemi lorsqu'il s'attaquait à la muraille.

Massive à la base, la tour est creuse à partir du niveau de l'arc, abritant des salles d'où part l'escalier qui donne accès à la plate-forme.

La tour vue de l'avenue de las Ollerias

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. merlon = partie pleine d'un parapet entre deux créneaux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :