Tour de la Calahorra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour de la Calahorra
Torre de la Calahorra
Cordoue - Tour de la Calahorra 2.JPG

Tour de la Calahorra

Présentation
Type
Tour défensive
Style
Architecture almohade
Construction
XIIe siècle
Destination actuelle
Musée des trois cultures
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Andalousie
voir sur la carte d’Andalousie
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg

La tour de la Calahorra est une forteresse d'origine almohade située sur la rive gauche du Guadalquivir à Cordoue en Espagne.

Historique[modifier | modifier le code]

La tour de la Calahorra est une porte fortifiée édifiée durant la deuxième moitié du XIIe siècle par les Almohades pour protéger le pont romain de Cordoue : elle était constituée initialement d'une porte en forme d'arc outrepassé brisé encadrée de deux tours carrées.

Cette porte fortifiée arrêta le roi Ferdinand III de Castille en 1236 et l'obligea à traverser le fleuve sur des radeaux pour reconquérir Cordoue.

La tour fut transformée en 1369 par Henri II de Castille : aux deux tours carrées existantes (situées le long du fleuve), il ajouta une troisième tour carrée et deux tours cylindriques, donnant ainsi à la tour de la Calahorra son allure actuelle.

La tour fut déclarée Monument Historique en 1931 et restaurée en 1951.

La Calahorra abrite actuellement le Musée des trois cultures.

Architecture[modifier | modifier le code]

Comme la tour de la Malmuerta, la tour de la Calahorra est un bel exemple d'architecture almohade (les deux tours initiales) et mudéjare (troisième tour carrée et tours cylindriques).

La tour, édifiée en pierre de taille en grand appareil, est surmontée de merlons pointus typiques des fortifications almohades et des fortifications mudéjares qui s'en inspirèrent.

Protection[modifier | modifier le code]

La tour (conjointement avec le pont romain) fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d'intérêt culturel depuis le [1].


La tour de la Calahorra et le pont romain
Tour cylindrique ajoutée par Henri II de Castille

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base BIC du ministère espagnol de la Culture sous le nom Puente sobre El Guadalquivir, su Puerta y la Calahorra et le n° de référence RI-51-0000524.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]