Tour de l'Utah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tour de l'Utah
Tour of Utah (en)

Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 2004
Éditions 10 (en 2014)
Catégorie UCI America Tour 2.1
Type / Format course à étapes
Périodicité annuel (août)
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Utah Utah
Statut des participants professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : États-Unis Thomas Danielson
Plus titré(s) Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer
Drapeau : États-Unis Thomas Danielson
(2 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Tour de l'Utah 2014

Le Tour de l'Utah est une course cycliste sur route par étapes masculine disputée dans l'Utah, aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Tour de l'Utah est créé en 2004 sous le nom de Thanksgiving Point Stage Race par trois cyclistes locaux, Jason, Scott, et Michael Preston. Il comprend trois étapes, dont une arrivant à la station de ski du Little Cottonwood Canyon (en) à plus de 2 300 mètres d'altitude, et est disputé par des coureurs régionaux.

En 2005, la course prend le nom de Tour de l'Utah. Elle s'étend à quatre jours, est disputé par des coureurs professionnels et élite amateur américain et est remporté par le grimpeur Andrew Bajadali. En raison de son parcours montagneux, le Tour de l'Utah gagne la réputation de course la plus difficile des États-Unis. Les frères Preston prennent conscience de la possibilité d'en faire l'une des plus grandes courses par étapes américaines, aux côtés du Tour de Californie et du Tour de Géorgie[1]. En 2006, il intègre le calendrier de course national d'USA Cycling et attire les meilleures équipes américaines. Scott Moninger, de l'équipe Health Net, sort vainqueur des six étapes de cette édition.

En 2007, le Tour de l'Utah est intégré au calendrier de l'UCI America Tour, circuit continental de l'Union cycliste internationale. Cette édition est cependant annulée en raison du manque de sponsors[2]. L'édition 2008 figure de nouveau au calendrier national et comprend cinq étapes. En 2009, le Tour de l'Utah est formé par un prologue, trois courses en ligne, un critérium et un contre-la-montre. Il est remporté par l'Espagnol Francisco Mancebo. L'édition 2010 a lieu en août suivant le même programme. Les organisateurs projettent de réintégrer le calendrier de l'UCI America Tour[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
2004 Drapeau : États-Unis John Osguthorp Drapeau : États-Unis Sandy Perrins Drapeau : États-Unis Allan Butler
2005 Drapeau : États-Unis Andrew Bajadali Drapeau : États-Unis Neil Shirley Drapeau : États-Unis Burke Swindlehurst
2006 Drapeau : États-Unis Scott Moninger Drapeau : Australie Glen Chadwick Drapeau : États-Unis Jeff Louder
2007 annulé
2008 Drapeau : États-Unis Jeff Louder Drapeau : États-Unis Blake Caldwell Drapeau : Australie Glen Chadwick
2009 Drapeau : Espagne Francisco Mancebo Drapeau : Afrique du Sud Darren Lill Drapeau : États-Unis Jeff Louder
2010 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer Drapeau : Espagne Francisco Mancebo Drapeau : États-Unis Ian Boswell
2011 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer Drapeau : Colombie Sergio Henao Drapeau : Slovénie Janez Brajkovič
2012 Drapeau : Suisse Johann Tschopp Drapeau : États-Unis Matthew Busche Drapeau : République tchèque Leopold König
2013 Drapeau : États-Unis Thomas Danielson Drapeau : États-Unis Christopher Horner Drapeau : Colombie Janier Acevedo
2014 Drapeau : États-Unis Thomas Danielson Drapeau : États-Unis Christopher Horner Drapeau : Colombie Winner Anacona

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tour of Utah aspires to be the third great American stage race », sur cyclingnews.com,‎ août 2006 (consulté le 14 mai 2010)
  2. (en) « Tour of Utah postponed », sur cyclingnews.com,‎ 31 mars 2007 (consulté le 14 mai 2010)
  3. (en) « Tour of Utah returns to the NRC in August », sur cyclingnews.com,‎ 9 mars 2010 (consulté le 14 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :