Tour de l'Ain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Voir Tour d'Ain pour l'œuvre d'art.

Tour de l'Ain

Description de l'image  Tour de l'Ain cycliste.jpg.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1989
Autre(s) nom(s) Prix de l'Amitié
Organisateur(s) Alpes Vélo
Éditions 26 (en 2014)
Catégorie UCI Europe Tour 2.1
Type / Format course à étapes
Périodicité annuelle (août)
Lieu Drapeau de la France France
Ain
Participants 96
Épreuves 4 étapes (en 2014)
Statut des participants professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Tour de l'Ain 2014

Le Tour de l'Ain est une course cycliste française disputée chaque année dans le département de l'Ain au mois d'août. Créée en 1989, elle a succédé à une autre compétition cycliste, le Prix de l'Amitié. Elle fait partie de l'UCI Europe Tour depuis 2008, dans la catégorie 2.1.

Historique[modifier | modifier le code]

À ses débuts, et jusqu'en 1992, la course est réservée aux coureurs amateurs[1], mais son importance au niveau du calendrier cycliste va vite évoluer. Dès 1992 elle passe Open, c'est-à-dire qu'elle devient une course pour les coureurs professionnels mais ouverte aux amateurs, puis en 1999, un nouvel organisateur est mis en place, il s'agit de Cyclisme Organisation. Ce nouveau mode de fonctionnement permettra notamment la première arrivée d'une étape au sommet du col du Grand Colombier puis une admission au calendrier international en 2002 avec l'attribution de la catégorie 2.3. Enfin, depuis 2005, la course est admise au calendrier de l'UCI Europe Tour dans la catégorie 2.1.

Cette course est la plus grande organisation sportive du département de l'Ain[2]. Elle en est donc une vitrine, tant au niveau national, qu'au niveau international car cette compétition attire des coureurs de renom tel Alexandre Vinokourov en 2009 ou Thomas Voeckler en 2010.

Médias[modifier | modifier le code]

France 3 gère la couverture télévisuelle de l'épreuve.

Le Tour de l'Ain est une course dont le partenaire presse est Le Progrès. Il s'agit d'un journal régional avec des éditions locales dont le siège se trouve à Lyon. Le nom du quotidien est inclus dans le nom officiel de l'épreuve : Tour de l'Ain - la route du Progrès. En 2011, le journal hebdomadaire Voix de l'Ain rejoint l'épreuve comme partenaire média.

La couverture télévisée est assurée par France 3 Rhône-Alpes qui offre des flash-infos le soir d'étape. En 2011, la chaine diffusera en direct, sur France 3 Rhône-Alpes et en streaming sur le site Internet de France Télévisions, la fin de la cinquième et dernière étape de l'édition 2011 arrivant à Belley - Grand Colombier[3].

Typologie des étapes[modifier | modifier le code]

Le relief du département de l'Ain permet d'en faire une compétition avec des types d'étape très différentes. En effet, il a la caractéristique d'être un pays de plaine à l'ouest avec la Bresse ou les Dombes et d'avoir un relief montagneux à l'est avec le Bugey et le Pays de Gex. C'est pourquoi le découpage des quatre jours d'épreuve est effectué, d'une manière générale, comme tel : le premier jour est une étape de plaine, ou légèrement vallonnée, dans la Bresse ou les Dombes ; le deuxième est une transition entre ces deux dernières et les premiers contreforts du Bugey ; et les deux dernières sont souvent des étapes de montagne. De plus, depuis 2008, une épreuve contre-la-montre, de longueur inférieure à 15 kilomètres a été ajouté pour former une demi-étape le troisième jour.

Pour l'année 2010, la course redevient une épreuve courue sur cinq jours[4], ce qui n'était plus le cas depuis l'édition 2001.

Classements et maillots[modifier | modifier le code]

Quatre maillots distinctifs sont décernés sur le Tour de l'Ain. Ceux-ci ont pour but de mettre en valeur les coureurs leader des classements provisoires pendant les étapes. Le maillot jaune

Jersey yellow.svg
Article détaillé : Maillot jaune.

Le maillot jaune distingue le leader du classement général. Il est similaire à celui du Tour de France. Il est le classement le plus important sur la course et est donc porté en priorité par un coureur se trouvant en tête de plusieurs classements, notamment la montagne, le sprint, ou le meilleur jeune. C'est par conséquent le second de ces classements annexes qui portent ces maillots.

Jersey green.svg
Article détaillé : Maillot vert.

Le maillot vert est attribué au coureur leader du classement par points. Ceux-ci sont décernés en majorité aux arrivées des étapes. Un nombre décroissant de points est attribués aux quinze premiers coureurs franchissant la ligne. Le barème de points est de 25 points pour le premier jusqu'à un point au quinzième. D'autres points peuvent être obtenus pendant l'étape. Ceux-ci sont décernés aux trois premiers coureurs franchissant les sprints intermédiaires.

Jersey white dots on red.svg
Article détaillé : Maillot à pois.

Le maillot rouge à pois blancs distingue le leader du classement du meilleur grimpeur. C'est un classement dont les points sont attribués aux premiers coureurs franchissant les cols et les arrivées en altitude. Le nombre de points attribués varie selon la difficulté du col ou de l'arrivée.

Jersey white.svg
Article détaillé : Maillot blanc.

Le maillot blanc est attribué au coureur leader du classement du meilleur jeune. Celui-ci est effectué sur la base du classement général et ne concerne que les coureurs de moins de 25 ans.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires par années[modifier | modifier le code]

Ci-dessous les trois premiers du classement général par saison[5] :

Prix de l'Amitié
Année Vainqueur Deuxième Troisième
1960 Drapeau de la France Francis Pipelin
1984 Drapeau de la France Denis Celle
1985 Drapeau de la Pologne Sylvain Oskwarek
1986 Drapeau de la France Patrice Esnault
1987 Drapeau de la France Laurent Biondi
1988 Drapeau de la France Patrice Esnault
Tour de l'Ain
Année Vainqueur Deuxième Troisième
1989 Drapeau de la France Serge Pires Leal
1990 Drapeau de la France Denis Moretti Drapeau de la France Patrick Vallet Drapeau de la France Andrzej Sypytkowski
1991 Drapeau de la France Éric Drubay
1992 Drapeau de la France Denis Leproux Drapeau de la France Jean-Luc Jonrond Drapeau du Danemark Thomas Bay
1993 Drapeau de la France Emmanuel Magnien Drapeau de la France Pascal Hervé Drapeau de la France Marc Thévenin
1994 Drapeau de la France Lylian Lebreton Drapeau de la France Gilles Delion Drapeau de la France Jean-Christophe Currit
1995 Drapeau de la France Emmanuel Hubert Drapeau de la France Christophe Moreau Drapeau de la France Christophe Agnolutto
1996 Drapeau de la France David Delrieu Drapeau de la France Jean-Luc Masdupuy Drapeau de la France Christophe Rinero
1997 Drapeau des États-Unis Bobby Julich Drapeau de la France Fabrice Gougot Drapeau de la France Yvon Ledanois
1998 Drapeau de l'Italie Cristian Gasperoni Drapeau de l'Italie Alessio Galletti Drapeau de la France Vincent Cali
1999 Drapeau de la Pologne Grzegorz Gwiazdowski Drapeau de la Nouvelle-Zélande Christopher Jenner Drapeau de l'Italie Maurizio De Pasquale
2000 Drapeau du Kazakhstan Sergueï Yakovlev Drapeau de la France Thierry Loder Drapeau de la France Christopher Jenner
2001 Drapeau de la Bulgarie Ivaïlo Gabrovski Drapeau de la France David Delrieu Drapeau de la France Christophe Oriol
2002 Drapeau de la France Christophe Oriol Drapeau de la France Richard Virenque Drapeau de la France Ludovic Turpin
2003 Drapeau de la Belgique Axel Merckx Drapeau de la France Samuel Dumoulin Drapeau de la France Jérôme Pineau
2004 Drapeau de la France Jérôme Pineau Drapeau de la Belgique Leif Hoste Drapeau de la Belgique Jurgen Van Goolen
2005 Drapeau de la France Carl Naibo Drapeau de la France Ludovic Turpin Drapeau de la France Samuel Plouhinec
2006 Drapeau de la France Cyril Dessel Drapeau de la France Noan Lelarge Drapeau de l'Espagne Xavier Florencio
2007 Drapeau de la France John Gadret Drapeau de la France Ludovic Turpin Drapeau des Pays-Bas Bauke Mollema
2008 Drapeau de l'Allemagne Linus Gerdemann Drapeau de la France David Moncoutié Drapeau de la France Stéphane Goubert
2009 Drapeau de l'Estonie Rein Taaramäe Drapeau des États-Unis Christopher Horner Drapeau de la France David Moncoutié
2010 Drapeau de l'Espagne Haimar Zubeldia Drapeau des Pays-Bas Wout Poels Drapeau de la France David Moncoutié
2011 Drapeau de la France David Moncoutié Drapeau des Pays-Bas Wout Poels Drapeau : République tchèque Leopold König
2012 Drapeau : États-Unis Andrew Talansky Drapeau : Espagne Sergio Pardilla Drapeau : Espagne Daniel Navarro
2013 Drapeau : France Romain Bardet Drapeau : Espagne Luis León Sánchez Drapeau : France John Gadret
2014 Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman Drapeau : France Romain Bardet Drapeau : Irlande Daniel Martin

Victoires par nations[modifier | modifier le code]

Cinq courses ont eu lieu sous la dénomination de Prix de l'Amitié. Les victoires ont été remportées trois fois par des coureurs français, une par un Polonais et une par un Brésilien.

Depuis 1989 et la création du Tour de l'Ain, la course a longtemps été remportée par des coureurs français dont les huit éditions entre 1989 et 1996. Par la suite, la palmarès devient plus international malgré quatre nouvelles victoires françaises entre 2004 et 2007.

Rang Pays Victoires
1 Drapeau de la France France 15
2 Drapeau des États-Unis États-Unis 2
3 Drapeau de l'Italie Italie 1
Drapeau de la Pologne Pologne 1
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 1
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 1
Drapeau de la Belgique Belgique 1
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1
Drapeau de l'Estonie Estonie 1
Drapeau de l'Espagne Espagne 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1
Total 26

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :