Tour de Petřín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 05′ 01″ N 14° 23′ 42″ E / 50.083499, 14.395072 ()

Praha petrinpark uitkijktoren.JPG
Petrínská rozhledna 2005-03-26 01.jpeg

La tour de Petřín (en tchèque Petřínská rozhledna) est une tour en acier, inspirée de la tour Eiffel, d'une hauteur de 60 mètres qui domine la ville de Prague. Bien que de beaucoup plus petite taille que la tour Eiffel, sa situation sur l'importante colline de Petřín, lui permet d'atteindre une altitude comparable à celle de la tour Eiffel, soit 324 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tour de Petřín a été construite en 1891 à l'occasion de l'exposition universelle de Prague. Elle a été employée comme tour d'observation aussi bien que comme tour hertzienne.

Aujourd'hui la tour de Petřín est une attraction touristique importante. Située à une demi-heure de marche depuis le bas de la colline de Petřín, par des chemins glissants en hiver. La colline est desservie par un funiculaire. La tour a un ascenseur pour les handicapés.

Par temps clair, la tour offre une bonne vue panoramique sur Prague. Il est possible de voir le mont Říp, le massif central tchèque et les Monts des Géants. Elle est ouverte de 10 heures à 19-22 heures chaque jour d'avril à octobre. Elle n'est ouverte que les week-ends à partir de novembre jusqu'à mars, de 10 heures à 17 heures. Il y a une boutique de cadeaux, un labyrinthe de miroirs, et une petite cafétéria au niveau principal. Au niveau le plus bas il y a un petit musée de Jára Cimrman.

La tour de Petřín et la tour Eiffel[modifier | modifier le code]

La tour de Petřín est souvent décrite comme une version réduite de la tour Eiffel. Ce n'est cependant pas tout à fait correct. Contrairement à la tour Eiffel, celle de Petřín a un plan octogonal. En outre, elle ne repose pas comme sa grande sœur sur quatre colonnes d'acier de trellis. Sa conception ressemble plus à celle de la tour d'observation de Götzinger Höhe près de Neustadt. Contrairement aux deux tours, l'espace intercalaire sous ses jambes est couvert par un hall d'entrée. En plus de l'ascenseur, un escalier à double hélice permet aux visiteurs de monter sans croiser ceux qui descendent.

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :