Tour d'Espagne 1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour d'Espagne 1982
{{#if:
Une carte du parcours serait la bienvenue.
Généralités
Édition 37e
Date 20 avril - 9 mai 1982
Étapes 19
Distance 3 441,7 km
Pays visité(s) Drapeau de l'Espagne Espagne
Lieu de départ Saint-Jacques-de-Compostelle
Lieu d’arrivée Madrid
Partants 100
Arrivants 76
Résultats
Vainqueur Drapeau : Espagne Marino Lejarreta
35,929 km/h de moyenne
Meilleur grimpeur Drapeau : Espagne José Luis Laguía
Classement par points Drapeau : Suisse Stefan Mutter
Meilleure équipe Drapeau : Espagne Kelme
Chronologie
Précédent Tour d'Espagne 1981 Tour d'Espagne 1983 Suivant

La 37e édition du Tour d'Espagne s'est déroulée du 20 avril au 9 mai 1982, entre Saint-Jacques-de-Compostelle et Madrid. La course comptait 19 étapes et un prologue pour une distance de 3 441,7 km. Elle a été remportée par l'Espagnol Marino Lejarreta à une vitesse moyenne de 35,929 km/h, après déclassement d'Ángel Arroyo pour dopage.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Le Français Marc Gomez remporte le prologue à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il garde le maillot or à l'issue des trois jours de course suivants, qui voient quatre victoires du Belge Eddy Planckaert. Coéquipier de ce dernier, Claude Criquielion s'empare de la tête du classement général lors de la quatrième étape. Il est détrôné six jours plus tard par Ángel Arroyo, leader de l'équipe Reynolds. Celle-ci contrôle les dix derniers jours de course et Arroyo scelle sa victoire finale en remportant le contre-la-montre de Campo de Criptana.

Cependant, deux jours après le sacre d'Arroyo à Madrid, le contrôle antidopage positif de quatre coureurs est annoncé. Il s'agit d'Ángel Arroyo, Alberto Fernández Blanco, Vicente Belda et Pedro Muñoz. Le produit détecté est la méthylphénidate. Ángel Arroyo nie avoir absorbé cette substance et demande une contre-expertise, qui s'avère également positive. Il est par conséquent déclassé au profit de Marino Lejarreta.

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général après le déclassement de Ángel Arroyo, premier, et Alberto Fernández, troisième.

Classement général
1. Marino Lejarreta Drapeau de l'Espagne Espagne Teka en 95 h 47 min 23 s
2. Michel Pollentier Drapeau de la Belgique Belgique Safir + 18 s
3. Sven-Åke Nilsson Drapeau de la Suède Suède Wolber + 1 min 17 s
4. Faustino Rupérez Drapeau de l'Espagne Espagne Zor + 2 min 14 s
5. José Luis Laguía Drapeau de l'Espagne Espagne Reynolds + 2 min 37 s
6. Pierre-Raymond Villemiane Drapeau de la France France Wolber + 2 min 43 s
7. Stefan Mutter Drapeau de la Suisse Suisse Puch - Eurotex + 4 min 18 s
8. Jaime Vilamajó Drapeau de l'Espagne Espagne Kelme + 4 min 19 s
9. Marc Durant Drapeau de la France France Wolber + 5 min 10 s
10. Álvaro Pino Drapeau de l'Espagne Espagne Zor + 5 min 53 s

Étapes[modifier | modifier le code]

Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du général
Prologue 20 avril Saint-Jacques-de-Compostelle 6,7 (CRI) Drapeau : France Marc Gomez Drapeau : France Marc Gomez
1rea 21 avril Saint-Jacques-de-Compostelle - La Corogne 97 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : France Marc Gomez
1reb 21 avril La Corogne - Lugo 97 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : France Marc Gomez
2e 22 avril Lugo - Gijón 240 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : France Marc Gomez
3e 23 avril Gijón - Santander 208 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : France Marc Gomez
4e 24 avril Santander - Reinosa 196 Drapeau : Espagne Antonio Coll Drapeau : Belgique Claude Criquielion
5e 25 avril Reinosa - Logroño 230 Drapeau : Espagne Ángel Camarillo Drapeau : Belgique Claude Criquielion
6e 26 avril Logroño - Saragosse 190 Drapeau : Espagne José Luis Laguía Drapeau : Belgique Claude Criquielion
7e 27 avril Saragosse - Sabiñánigo 146 Drapeau : Espagne Enrique Martínez Heredia Drapeau : Belgique Claude Criquielion
8e 28 avril Sabiñánigo - Lérida 216 Drapeau : Espagne Jesús Hernández Úbeda Drapeau : Belgique Claude Criquielion
9e 29 avril Artesa de Segre - Puigcerdà 182 Drapeau : Espagne José Luis Laguía Drapeau : Belgique Claude Criquielion
10e 30 avril Puigcerdà - Sant Quirze del Vallès 181 Drapeau : Suède Sven-Åke Nilsson Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
11e 1er mai Sant Quirze del Vallès - Barcelone 143 Drapeau : Espagne José Luis Laguía Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
12e 2 mai Salou - Nules 200 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
13e 3 mai Nules - Antella 195 Drapeau : Espagne José Recio Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
14e 4 mai Antella - Albacete 153 Drapeau : France Dominique Arnaud Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
15ea 5 mai Albacete - Tomelloso 119 Drapeau : Belgique Eddy Vanhaerens Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
15eb 5 mai Tomelloso - Campo de Criptana 35 (CRI) Drapeau : Espagne Ángel Arroyo Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
16e 6 mai Campo de Criptana - San Fernando de Henares 176 Drapeau : Belgique Willy Sprangers Drapeau : Espagne Ángel Arroyo
17e 7 mai San Fernando de Henares - Navacerrada 178 Drapeau : Espagne Marino Lejarreta Drapeau : Espagne Marino Lejarreta
18e 8 mai Ségovie 184 Drapeau : Espagne Juan Fernández Martín Drapeau : Espagne Marino Lejarreta
19e 9 mai Madrid 84 Drapeau : Belgique Eddy Vanhaerens Drapeau : Espagne Marino Lejarreta

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points
1. Stefan Mutter Drapeau de la Suisse Suisse Puch - Eurotex 172 points
2. José Luis Laguía Drapeau de l'Espagne Espagne Reynolds 133 points
3. Eddy Vanhaerens Drapeau de la Belgique Belgique Safir 128 points
Classement de la montagne
1. José Luis Laguía Drapeau de l'Espagne Espagne Reynolds 90 points
2. Juan Fernández Martín Drapeau de l'Espagne Espagne Kelme 60 points
3. José Recio Drapeau de l'Espagne Espagne Kelme 53 points
Classement des sprints intermédiaires
1. Benny Schepmans Drapeau de la Belgique Belgique VVM 34 points
Classement des sprints spéciaux
1. Marc Van Geel Drapeau de la Belgique Belgique Safir -
Classement par équipes
1. Kelme Drapeau de l'Espagne Espagne 287h 14' 05s

Liens externes[modifier | modifier le code]