Tour aux figures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour aux figures
Image illustrative de l'article Tour aux figures
Vue de la Tour aux figures, à l'arrière-plan, sur la gauche.
Artiste Jean Dubuffet
Date 1985-1988
Type Époxy
Polyuréthane
Technique Sculpture
Localisation Île Saint-Germain, Issy-les-Moulineaux (France)
Coordonnées 48° 49′ 42.5″ N 2° 15′ 30.5″ E / 48.828472, 2.258472 ()48° 49′ 42.5″ N 2° 15′ 30.5″ E / 48.828472, 2.258472 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Tour aux figures

La Tour aux figures est une sculpture monumentale de Jean Dubuffet, située dans le parc de l'île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux, en France.

Description[modifier | modifier le code]

La Tour aux figures est une sculpture de 24 mètres de hauteur sur 12 mètres de largeur. Elle consiste en une ossature en béton armé (réalisée par l'architecte Antoine Butor) recouverte d'une structure en époxy, peinte au polyuréthane.

L'extérieur de la sculpture prend une forme abstraite vaguement cylindrique. Le revêtement est peint aux couleurs habituelles de Jean Dubuffet, suivant le style de Mondrian : blanc, bleu, rouges, hachures, les différentes formes étant délimitées par des traits noirs.

L'intérieur de la structure est accessible : il s'agit d'un labyrinthe ascensionnel, réparti sur plusieurs étages et desservi par des escaliers, baptisé « le Gastrovolve » par Dubuffet. Aimant jouer avec les oppositions, par exemple entre les matières naturelles et synthétiques (il dit ainsi « il y a dans toutes mes peintures deux vents contraires qui soufflent »), Dubuffet a voulu réaliser une « grotte extérieure ».

Localisation[modifier | modifier le code]

L'œuvre est située dans la partie orientale du parc départemental de l'île Saint-Germain, lui-même occupant la partie est de l'île Saint-Germain, île de la Seine située entre Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux. La tour est elle-même bâtie sur une petite butte, ce qui lui permet de dominer les arbres aux alentours.

Historique[modifier | modifier le code]

Jean Dubuffet réalise une maquette de l'œuvre dès 1967, dans le cadre du « cycle de l'Hourloupe », monde imaginaire inventé par l'artiste. La sculpture ne lui est commandée par le Centre national des arts plastiques qu'en 1983.

Destinée à être réalisée in situ, la localisation de l'œuvre n'est pas décidée immédiatement et plusieurs emplacements sont envisagés. Jean Dubuffet visite et approuve le site de l'île Saint-Germain en janvier 1985[1], quelques mois avant sa mort le 12 mai 1985.

La construction de la tour commence en 1985, juste avant la mort de Dubuffet. La peinture du revêtement extérieur est réalisée de façon posthume suivant les dessins de l'artiste. L'inauguration se tient en 1988.

L'œuvre est inscrite aux monuments historiques le 16 septembre 1992, puis classée le 10 septembre 2008[2],[3].

Artiste[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jean Dubuffet.

Jean Dubuffet (1901-1985) est un peintre, sculpteur et plasticien français.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tour aux figures », Fondation Jean-Dubuffet
  2. « La Tour aux Figures, de Jean Dubuffet », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Arrêté no 31 du 10 septembre 2008 portant classement au titre des monuments historiques, en totalité, de la tour aux Figures de Jean Dubuffet, sur l'Île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) », Bulletin officiel du ministère de la Culture, no 169,‎ 2008, p. 57 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Max Loreau, Catalogue des travaux de Jean Dubuffet, vol. XXIV : Tour aux figures, amoncellements, cabinet logologique (1967-1969), Weber, 1973, 157 p.
  • À propos de la “Tour aux figures” de Jean Dubuffet (catalogue d'exposition, 23 octobre-31 décembre 1988), Fondation Jean-Dubuffet, Musée municipal d'Issy-les-Moulineaux, 1988, 40 p. (ISBN 2-905060-06-9)