Tour Oxygène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour Oxygène
Image illustrative de l'article Tour Oxygène
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier La Part-Dieu
Coordonnées 45° 45′ 44″ N 4° 51′ 25″ E / 45.762089, 4.85683645° 45′ 44″ Nord 4° 51′ 25″ Est / 45.762089, 4.856836  
Histoire
Architecte(s) Arte Charpentier
Construction 2007-2010
Usage(s) Bureaux
Architecture
Hauteur de l'antenne
Hauteur du toit 117 m
Hauteur du dernier étage
Nombre d'étages 28
Superficie Tour : 28 794 m2 de surface locative
Nombre d'ascenseurs 6 ascenseurs, 1 monte-charge et deux ascenseurs cuisine
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Tour Oxygène

La tour Oxygène est un gratte-ciel de 28 niveaux et de 117 m de haut[1], dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon (France). Elle fait partie intégrante du projet Oxygène qui comprend également un centre commercial, le « cours Oxygène ». C'est le deuxième plus haut gratte-ciel de la ville.

Son inauguration a eu lieu le 2 juin 2010[1].

Le « lot R »[modifier | modifier le code]

Le terrain sur lequel la tour Oxygène a été construite est connu sous le nom de « lot R »[1], un des rares espaces libres du quartier de la Part-Dieu, avec le « lot J » situé à l'arrière de la Cité administrative d'État. Ces deux terrains n'ont pas trouvé preneur lors du lancement du projet d'urbanisme. Un projet de construction d'une tour, la tour Lumière, qui devait être achevée en 2003 a avorté. La tour devait mesurer 142 mètres pour trente-cinq étages. Devant l'échec en partie causé par les recours effectués par les propriétaires de la tour voisine, la Tour Suisse (qui en leur temps ont vu la hauteur de leur tour réduite à cause de la réglementation), les politiques lyonnais, sous l'impulsion du maire de Lyon, ont relancé l'idée d'une tour : la tour Oxygène.

Le projet[modifier | modifier le code]

Le site du projet est à proximité immédiate de la gare de la Part-Dieu et du centre commercial de la Part-Dieu. Le projet n'est pas homologué Haute qualité environnementale (HQE), cependant, il s'inscrit dans une démarche HQE (La tour ne possède pas la certification HQE au 3 mai 2010), en tentant de répondre un maximum aux différentes cibles, tout en n'ayant pas le label.

Culminant à 117 m de hauteur et comprenant plus de 80 % de surface vitrée, la tour est plus petite que sa proche voisine, la tour Part-Dieu (165 mètres à la pointe de la pyramide), mais domine la Tour Suisse (82 mètres) qui lui fait directement face[1]. Elle compte 28 794 m2 de bureaux[1] dont les deux tiers, 16 000 m2 du 1er au 17e étage, sont d’ores et déjà réservés par la SNCF qui souhaite y installer le siège de sa direction nationale informatique.

L'extension du centre commercial de la Part Dieu (le « Cours Oxygène ») ajoute une surface de vente de 11 040 m2 au premier centre (dont 2 000 m2 réservé par Monoprix).

Le promoteur est le groupe Sogelym Steiner et les entreprises chargées de la réalisation sont GFC Construction et Bouygues Bâtiment Ile-de-France. Prévoyant la construction d'un étage tous les quatre jours, le groupement utilise deux types de grues : deux grues Potain à tour de type MD 365 B L16 de 16 tonnes et MDT 222 J12 de 12 tonnes tandis que la proximité du chantier du centre commercial avec la tour impose l'utilisation de deux autres grues à flèche relevable MR 225A de 14 tonnes chacune[2].

La tour comporte quatre-vingts postes de travail par plateau, de 1 000 m2 chacun répartis sur vingt-huit étages desservis par sept ascenseurs.

Occupation actuelle de la tour[modifier | modifier le code]

  • Etage 0 et inférieurs : Zones techniques et parkings
  • Etage 1 : Entrée/Accueil
  • Etages 2 à 4 : SNCF (installation le 9 juin 2010) ;
  • Etage 5 : Restaurant Inter-Entreprises
  • Etages 6 à 17 : SNCF (installation le 9 juin 2010) ;
  • du 18e au 22e étage : cabinet Ernst et Young (installation en octobre 2012).
  • 23e étage : société Axxes
  • 23e étage : société AFD Technologies
  • du 27e au 28e étage  : World Trade Center de Lyon[3] (installation le 1er janvier 2012, inauguration du Skyroom ONLYLYON le 7 juin 2012).

Les travaux[modifier | modifier le code]

  • Le 29 mars 2007, la première pierre de l'édifice est posée en présence de Gérard Collomb, maire de Lyon.
  • Le 11 juillet 2008, les travaux de déblaiement sont terminés et les travaux de fondations ont commencé[2].
  • En janvier 2009, la tour culmine à 40 mètres de hauteur.
  • Le 29 mars 2009, la tour culmine à 85 mètres de hauteur et devient ainsi le deuxième plus haut bâtiment du quartier en devançant tour Swiss Life.
  • Fin avril 2009, la tour dépasse les 100 mètres de haut.
  • La tour Oxygène atteint finalement sa hauteur de plafond finale de 115 mètres fin mai 2009.
  • Le 29 avril 2010, le constructeur livre la tour au propriétaire.
  • Enfin, le 2 juin 2010, a lieu l'inauguration de la tour[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Grand Lyon, « Tour Oxygène : inauguration au cœur du quartier d'affaires de Lyon Part-Dieu », sur Le Site économique du Grand Lyon, Grand Lyon,‎ 2010 (consulté le 03/06/2010)
  2. a et b Le Moniteur, édition du 11 juillet 2008, p. 60
  3. Site officiel du WTC Lyon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]