Toumanski M-88

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gnome Rhône 9K
9 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1927
 
 
 
 
Gnome Rhône 14K
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1928
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toumanski M-75
9 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1935
Annulé
 
 
 
 
 
Toumanski M-85
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1939
468 construits
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toumanski M-76
9 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1936
Annulé
 
 
 
 
 
Toumanski M-86
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1937
548 construits
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toumanski M-87
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1938
5 464 construits
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toumanski M-90
18 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1939
Annulé
 
Toumanski M-88
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1939
16 087 construits
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toumanski M-92
18 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1943
Annulé
 
Toumanski M-89
14 cylindres en étoile
refroid. à air
ca.1941
Annulé
Historique des modèles de moteur Toumanski.

Le Toumanski M-88 est un moteur en étoile soviétique refroidi par air, développé peu avant la Seconde Guerre mondiale. Il a été conçu pour corriger les défauts du M-87. Les améliorations apportées au M-88 étaient un renforcement du carter, du vilebrequin, des bielles, l'ajout de nervures sur la partie basse des pistons et le remplacement du compresseur centrifuge de suralimentation par un compresseur centrifuge à deux vitesses. Le M-88 a conservé les mêmes alésages et courses que le M-87, tout en développant une puissance de 1 150 ch au lieu de 1 000 pour le M-87. La conception de ce moteur commença en 1937 et, en 1939, les premiers prototypes ont été testés en vol sur le prototype du chasseur Polikarpov I-180 (en).

Au début, le M-88 n'a pas été un succès, mais les concepteurs ont persévéré pour finalement le rendre fiable, si bien qu'il a été produit en grande série. Ce moteur se décline suivant de multiples versions. La plus répandue est le M-88B, dont 10 585 exemplaires ont été produits à Zaporojie et Omsk. L'arrivée du M-88B a résolu la plupart des problèmes mécaniques associés au M-87 et aux premières versions du M-88 grâce à l'ajout d'injecteurs d'huile dans le vilebrequin, l'amélioration du refroidissement et le renforcement de différents composants mécaniques. 16 087 moteurs de la famille M-88 ont été produits.

Avec le recul, il apparaît que les moteurs Toumanski dérivés des moteurs Gnome et Rhône 9K et Gnome et Rhône 14K, étaient beaucoup moins réussis que les moteurs Chvetsov dérivés du moteur Wright R-1820.


Caractéristiques (M-88B)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques générales :

  • Type : moteur en étoile 14 cylindres sur 2 lignes à refroidissement par air
  • Alésage : Ø 146 mm
  • Course : 165 mm
  • Cylindrée : 38,72 l
  • Masse (sèche) : 684 kg

Composants :

  • Compresseur de suralimentation : centrifuge à deux rapports
  • Système de refroidissement : par air

Performances :

  • Puissance : 1100 ch
  • Ratio de compression : 6,1:1

Applications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tumansky M-87 » (voir la liste des auteurs)
  • Vladimir Kotelnikov, Russian Piston Aero Engines, Crowood Press Ltd.,‎ 2005, p.153-155