Toulouse Game Show

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tokyo Game Show.
Toulouse Game Show
Image illustrative de l'article Toulouse Game Show
Logo du Toulouse Game Show

Coordonnées 43° 34′ 43″ Nord 1° 27′ 11″ Est / 43.578515, 1.453131  
Pays Drapeau de la France France
Ville Toulouse (31000)
Adresse Parc des expositions de Toulouse
Date de la 1re édition 2007
Organisateur TGS EVENEMENTS
Nombre de visiteurs 44 000 (2013)
Site internet www.toulouse-game-show.fr/

Le Toulouse Game Show, également connu sous le nom de TGS, est une convention d'anime annuelle se déroulant à Toulouse sur le thème des jeux vidéo, de la science-fiction, du manga et de l'anime, du cosplay ainsi que de la culture japonaise[1]. La convention accueille généralement plusieurs invités de marque, notamment des concepteurs de jeux vidéo, des auteurs de bandes dessinées et de manga ou encore des acteurs de séries télévisées, de cinéma ou de web-séries[2],[3].

La première édition a eu lieu les 24 et 25 novembre 2007 et a réuni plus de 11 000 visiteurs[4]. Depuis, la fréquentation du TGS augmente chaque année et a même franchi le cap des 40 000 entrées lors de l'édition 2013[5].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le festival est organisé par la société TGS EVENEMENTS, créé en 2007 par Frédéric Devez et Sébastien Laurents. Il s'est tenu durant les 5 premières éditions vers la fin novembre au Complexe Diagora de Labège, à côté de Toulouse. En 2012, il s'est tenu au centre de Toulouse, au Parc des expositions. Il propose des conférences, des activités diverses et variées, telles que du cosplay, des dédicaces, du dessin, des stands commerciaux.

Le festival connait deux éditions par an, une traditionnellement début décembre, le Toulouse Game Show et une en avril, anciennement appelée Toulouse Game Show Ohanami, qui était plus centré sur la culture japonaise initialement et qui a été rebaptisée en Toulouse Game Show Spring Break en avril 2014.

Le Toulouse Game Show a dépassé en 2012 les 34 000 visiteurs[6] les 1er et 2 décembre 2012. Il a également franchi la barre des 40 000 visiteurs[6] à l'édition fin 2013.

Invités[modifier | modifier le code]

Chaque année, le TGS accueille plusieurs personnalités, ce qui permet aux visiteurs de les rencontrer lors de conférences ou de séances de dédicace. Le salon à reçu plusieurs acteurs de cinéma, comme John Rhys-Davies qui interprète Gimli dans la trilogie du Seigneur des anneaux ou David Prowse qui joue Dark Vador dans la première trilogie de Star Wars[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Autres éditions[modifier | modifier le code]

Fréquentation[modifier | modifier le code]

La première édition du Toulouse Game Show a réuni plus de 11 000 visiteurs. Depuis, la fréquentation ne cesse d'augmenter au fil des ans. Le cap des 30 000 entrées a été franchi en 2011 et celui des 40 000 lors de l'édition 2013.

Évolution du nombre de visiteurs du Toulouse Game Show


Année Dates Visiteurs Exposants Surface d’exposition Lieu
1 2007 24-25 novembre 11 000[8] Diagora
2 2008 29-30 novembre 15 000[8] Diagora
3 2009 28-29 novembre 17 000[9] Diagora
4 2010 27-28 novembre 25 000[9] Diagora
5 2011 26-27 novembre 30 000[10] Diagora
6 2012 1er - 2 décembre 34 000[6] Parc des expositions de Toulouse
7 2013 30 novembre - 1er décembre 44 000[5] Parc des expositions de Toulouse


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Torres, « Labège. Le Toulouse Game Show à fond les manettes », sur ladepeche.fr,‎ 22 novembre 2007 (consulté le 17 novembre 2014)
  2. Emmanuel Forsans, « Le Toulouse Game Show 2012 : le plus grand événement grand public à Toulouse en cette fin d'année », sur afjv.com,‎ 22 octobre 2012 (consulté le 18 novembre 2014)
  3. « Le Toulouse Game Show 2014 », sur jeuxvideo.com,‎ 4 novembre 2014 (consulté le 18 novembre 2014)
  4. « Qui sommes nous ? - TGS - Toulouse Game Show », sur toulouse-game-show.fr (consulté le 17 novembre 2014)
  5. a et b Emmanuelle Rey, « Toulouse Game Show : ils étaient 40 000 », sur ladepeche.fr,‎ 3 décembre 2013 (consulté le 17 novembre 2014)
  6. a, b et c Interview de Sebastien Laurens actubd.com
  7. J.D., « Toulouse Game Show invite Darth Vador », sur La Dépêche du Midi,‎ 28 novembre 2008 (consulté le 14 décembre 2014)
  8. a et b Interview du gérant de la société organisant l'évenement.
  9. a et b Conférence de presse concernant le TGS 2011.
  10. Article de presse de la ladepeche.fr sur l'édition 2011 du Toulouse Game Show.

Liens externes[modifier | modifier le code]