Totonaque du haut Necaxa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Totonaque du haut Necaxa
Pays Mexique
Région Puebla
Nombre de locuteurs 3 400 (en 2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tku
IETF tku

Le totonaque du haut Necaxa (ou totonaque de Patla-Chicontla) est une langue totonaque parlée dans l'État de Puebla, au Mexique.

Une langue menacée[modifier | modifier le code]

Le parler totonaque du haut Necaxa est localisé dans la vallée de la Necaxa de la Sierra Norte de Puebla. C'est la langue des villages de Patla, Chicontla et de Cacahuatlan. Si la langue est parlée par environ 3 000 personnes, celles-ci sont en majorité âgées de plus de quarante ans et seuls quelques enfants sont des locuteurs[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le parler totonaque du haut Necaxa appartient à la famille de langues amérindiennes des langues totonaques.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes du totonaque parlé à Pantla et Chicontla, les voyelles[3] et les consonnes[4].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iː []
ḭː ḭː [ḭ] [ḭː]
u [u] uː []
[ṵ] ṵː [ṵː]
Moyenne e [e] eː []
[ḛ] ḛː [ḛː]
o [o] oː []
[o̰] o̰ː [o̰ː]
Ouverte a [a] aː []
[a̰] a̰ː [a̰ː]

Qualité des voyelles[modifier | modifier le code]

Les cinq voyelles du totonaque, peuvent être longues, et ces deux séries, peuvent être laryngalisées.

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Alveéolaire Latérale Palatale Vélaire Glottale
Occlusives p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Fricatives Sourdes s [s] ł [ɫ] ʃ [ʃ] x [x]
Glottalisées s' [s’] ł' [ɫ’] ʃ' [ʃ’]
Affriquées ts [t͡s] [ t͡ʃ ]
Nasales m [m] n [n]    
Liquides l [l]

Allophones[modifier | modifier le code]

La consonne nasale est modifiée quand elle précède une consonne[4]. Exemples:

  • kin-, mon, et puskáːt, épouse, réalisés [kimpuskáːt], mon épouse
  • ʔayán, tortue, mais [kiŋʔayán], ma tortue

De même ʃ s'assimile devant [s], [s’] et [ts].

  • iʃ-, son et s’á̰ta̰, réalisés [is’á̰ta̰], son enfant
  • avec tsíː, mère, [istsíː], sa mère

De plus les phonèmes [ɾ] et [ɲ] existent mais sont limités aux emprunts[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Beck, 2004, p. 1.
  3. Beck, 2004, p. 4.
  4. a, b et c Beck, 2004, p. 3.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Beck, David, Upper Necaxa Totonac, Languages of the World/Materials 432, Munich, Lincom Europa, 2004, (ISBN 3 89586 821 3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]