Total Wipeout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wipeout.
Total Wipeout
Programme adapté Wipeout
Genre Jeu télévisé
Création Matt Kunitz
Scott Larsen
Réalisation Bernard Flament
Scénario laurence Descorps
Fred Journet
Alex Goude
Hervé Benedetti
Nicolas Robin
Présentation Stéphane Rotenberg
Alex Goude
Sandrine Corman
Slogan « Ça va déraper ! »
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Nombre d’émissions 6
Programme similaire Takeshi's Castle
Ninja Warrior
Production
Lieu de tournage Buenos Aires
Drapeau de l’Argentine Argentine
Durée 90 minutes env.
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Endemol France
Diffusion
Diffusion M6
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Public conseillé Tout public
Site web www.m6.fr/emission-total wipeout/

Total Wipeout est une émission de télévision française diffusée sur M6 du au et présentée par Stéphane Rotenberg, Alex Goude et Sandrine Corman.

L'émission est l'adaptation française du jeu américain Wipeout qui est inspirée de Ninja Warrior.

Généralités[modifier | modifier le code]

24 candidats anonymes (12 hommes et 12 femmes), venant de France ou de Belgique, s'affrontent au travers d'épreuves loufoques situées dans un parcours en Argentine. Après plusieurs épreuves, un seul candidat pourra remporter 10 000 €.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les qualifications[modifier | modifier le code]

La première épreuve est un parcours d'obstacles chronométré. Les candidats doivent partir du haut d'un toboggan pour ensuite arriver sur des plates-formes flottantes. Viennent ensuite quatre obstacles principaux, les deux obstacles intermédiaires ne changeant pas :

  • 1er obstacle (au choix selon les épisodes)
    • Les bouées splash : Les candidats doivent sauter sur des bouées disposées en colonne pour rejoindre une plate-forme intermédiaire, puis sauter sur une deuxième série de bouées pour rejoindre l'autre côté. Une mare de boue attend les candidats qui tombent. Le candidat, s'il tombe, doit impérativement passer par la plate-forme centrale en montant un escalier.
    • Les culbuto-cubes : Les candidats doivent sauter sur des cubes disposées en colonne pour rejoindre une plate-forme intermédiaire, puis sauter sur une deuxième série de cubes pour rejoindre l'autre côté. Une mare de boue attend les candidats qui tombent. Le candidat, s'il tombe, doit impérativement passer par la plate-forme centrale en montant un escalier.
    • Le saute boutons : Les candidats doivent sauter sur des petits piliers instables. S'il tombe, il doit impérativement passer par la plate-forme centrale.
    • Les culbuto bouées : Les candidats doivent sauter sur deux séries de bouées alternés par des cubes pour rejoindre une plate-forme intermédiaire. Une mare de boue attend les candidats qui tombent. Le candidat, s'il tombe, doit impérativement passer par la plate-forme centrale en montant un escalier.
    • Les boules mouilées : Les candidats doivent sauter sur deux séries de demi-boules humides pour rejoindre une plate-forme intermédiaire. Une mare de boue attend les candidats qui tombent. Le candidat, s'il tombe, doit impérativement passer par la plate-forme centrale en montant un escalier.
    • Les rouli-rouleaux : Les candidats doivent traverser la piscine en passant par trois rouleaux.
  • 2e obstacle (c'est la première épreuve présente dans toutes les émissions)
    • Le paf-muraille : Le candidat doit franchir, en s'accrochant à des prises, un mur de 22 poings qui frappe toutes les deux secondes à des endroits différents. S'il est frappé par un poing, il peut tomber dans la boue située plus bas.
  • 3e obstacle (c'est la deuxième épreuve présente dans toutes les émissions)
    • Les grosses boules : Cette épreuve est assez difficile. Le concurrent doit rejoindre une plate-forme en sautant successivement sur quatre grosses boules rouges. Or ces boules sont glissantes et actuellement, cinq candidats ont réussi à les franchir sans tomber dans la piscine en contrebas. Si un candidat parvient à les franchir sans tomber, il disposera d'un bonus de 20 secondes pour la finale, s'il y parvient. Lors de la deuxième émission, Jessica est la première candidate à avoir réussi.
  • 4e obstacle (au choix selon les épisodes)
    • Le mur dans ta face : Le candidat doit se balancer à l'aide d'une corde (qu'il doit au préalable détacher) vers le mur d'arrivée, avec une petite corniche. Le candidat doit se débrouiller pour atterrir sur cette corniche et ainsi arriver directement. S'il tombe, il doit rallier à la nage un grand escalier derrière la plate-forme pour le monter et finir le parcours.
    • Le croque-mur : Le candidat doit survoler la piscine à l'aide d'une corde (qu'il doit au préalable détacher) vers le mur d'arrivée, à travers une figure en forme d'homme avec les bras tendus. Le candidat doit se débrouiller pour traverser cette figure et ainsi arriver directement. S'il tombe, il doit rallier à la nage un grand escalier derrière la plate-forme pour le monter et finir le parcours.
    • L'accroboule : Le candidat doit essayer de s'accrocher à une grosse boule à l'aide de filets qui se balance pour arriver sur la plate-forme finale.S'il tombe, il doit bien évidemment recommencer en nageant jusqu'au grand escalier à l'arrière de la plateforme pour finir le parcours.
    • Le pile boule : Le candidat doit, à l'aide d'un trapèze (qu'il doit au préalable détacher), atterrir sur une boule rouge. Sinon, il doit monter une plate-forme pour finir le parcours.
    • La giga perche : Le candidat doit, à l'aide d'une perche, atterrir sur une boule rouge. Sinon, il doit monter une plate-forme pour finir le parcours.
    • Le donut géant : Le candidat doit, à l'aide d'un trapèze (qu'il doit au préalable détacher), atterrir entre deux bouées blanches. Sinon, il doit monter une plate-forme pour finir le parcours.

Si le candidat vient à tomber à un obstacle, il n'est pas éliminé, mais le chemin pour continuer est plus long. Une fois sur l'arrivée, le candidat doit crier « Total Wipeout » pour arrêter le chronomètre. Seuls les 12 meilleurs temps sont qualifiés pour l'étape suivante.

Lors de la quatrième émission, Alex Goude a participé aux qualifications. Il a essayé 2 fois sans succès, jusqu'à ce qu'il se déguise en super héros mexicain. Il enlèvera son masque lors du pile boule, et il ne sera pas qualifié. Même disqualifié par Sandrine Corman

La fatale balayette[modifier | modifier le code]

Les 12 candidats restants sont perchés sur des poteaux disposés en cercle à quatre mètres de hauteur. Une longue barre, partant du centre du cercle, tourne en passant au-dessus des poteaux : les candidats doivent donc la sauter pour l'éviter. Plus l'épreuve dure, plus la barre tourne vite et plus elle s'élève.

Un candidat a le droit de se raccrocher au poteau s'il est déséquilibré, mais il doit impérativement remonter debout sur le poteau avant que la barre ne passe à son niveau.

6 candidats sont qualifiés pour l'étape suivante, mais l'épreuve continue jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un candidat. Le dernier debout sur son poteau reçoit un bonus de 20 secondes pour la finale, là encore, s'il y parvient.

La centrifugeuse[modifier | modifier le code]

Les candidats doivent s'installer sur une centrifugeuse, qui tourne dans un sens puis dans l'autre. Une fois que la centrifugeuse s'arrête, ils doivent rallier une plate-forme d'arrivée situé de l'autre côté d'un parcours, les 5 candidats qui franchissent en premier l'épreuve sont qualifiés pour la deuxième partie, le sixième étant éliminée. Après un nouveau tour de centrifugeuse, ils doivent arriver la plate-forme d'arrivée situé de l'autre côté d'un second parcours, les quatre premiers à rallier la plate-forme d'arrivée sont qualifiés pour la grande finale. Mais étant désorientés, les épreuves seront plus difficiles que prévu. Mais, si un candidat tombe dans l'eau, il doit la recommencer depuis le début. Voici les épreuves que les candidats doivent franchir (selon les épisodes) :

  • Les traversins glinglins : Comme son nom l'indique, les candidats doivent sauter d'un rouleau à l'autre pour rejoindre une plate-forme d'arrivée.
  • Les parpaings crétins : Il s'agit de longues plates-formes recouvertes de graisse qui peuvent pivoter lorsqu'elles subissent une force quelconque.
  • Les platoboggans : Ce sont de larges plates-formes qui penche à gauche ou à droite quand on prend appui dessus.
  • Les escaloboggans : Ce sont de larges plates-formes qui s'incline vers le haut ou le bas lorsqu'on prend appui dessus
  • Les îles flottantes : Comme son l'indique, ce sont trois grosses bouées enduites de graisse.
  • Les monticubes : Il s'agit de trois plates-formes avec des cubes empilés dessus.
  • Les tuyaux glissants : Comme son l'indique, ce sont deux longs tuyaux.
  • Le saute boudins : Il s'agit de sauter de boudins en boudins qui sont engraissés.

La démolisseuse[modifier | modifier le code]

La « démolisseuse » a remplacé la « centrifugeuse » le temps de deux épisodes.

Les 6 candidats doivent courir sur un tapis roulant tout en évitant une grosse boule noire. Plus l'épreuve dure, le tapis roule plus vite et la boule descend de plus en plus bas. Les quatre candidats ayant fait les meilleurs temps sont qualifiés pour la grande finale.

L'ultra fatale balayette[modifier | modifier le code]

Les 20 candidats éliminés jusqu'ici ont une chance d'être repêchés et une seule personne pourra accéder directement à la grande finale. L'épreuve se décompose en deux parties : la première consiste à rallier un des 12 poteaux en nageant dans la piscine. Tous les candidats partent en même temps, mais les filles sont devant sur la ligne de départ pour respecter l'équité. Les candidats n'ayant pas pu monter sur un poteau sont définitivement éliminés.

Les candidats restants doivent affronter l'ultra fatale balayette : le principe est le même que celui de la fatale balayette, mais une autre barre, située au niveau de la tête des candidats, fait son apparition : les candidats doivent donc sauter en baissant la tête. Là encore, le mécanisme de rotation accélère au fur et à mesure que l'épreuve dure, et les deux barres se rapprochent entre elles. Le dernier candidat à rester debout sur son poteau est qualifié pour la grande finale.

La grande finale[modifier | modifier le code]

Les cinq candidats s'affrontent tour à tour sur un parcours chronométré, se déroulant pendant la nuit. C'est ici que les bonus de 20 secondes servent : le chrono du candidat qui détient un bonus a son chrono qui part 20 secondes plus tard. Si un candidat tombe lors d'un obstacle, il doit recommencer ce dernier depuis le début.

  • Tout d'abord, les candidats doivent descendre le toboggan infernal, d'une longueur de 15 mètres avant d'arriver dans la piscine.
  • Ils doivent ensuite rejoindre une pente où ils doivent passer par dessus des tonneaux de 50 kg qui roulent (le saute-tonneaux).
  • Ensuite, ils doivent franchir le mur de pluie en s'accrochant à des prises, mais ce mur se situe en dessous d'une cascade qui envoie de l'eau en grande quantité sur les candidats.
  • Une fois franchi, le candidat doit sauter sur le tourniquet géant avec des poteaux disposés un peu partout sur la roue, auquel le candidat doit s'accrocher. De l'autre côté se trouve une petite plate-forme sur laquelle il faut sauter pour continuer.
  • Vient ensuite la poutre pivotante, une poutre ronde qui tourne sur elle-même. Si le candidat venait à tomber, il doit remonter sur la plate-forme, mais la poutre ne tourne plus.
  • Enfin, le candidat doit sauter sur les trampolines, le deuxième étant situé plus haut que le premier.
  • Une fois l'ultime obstacle franchi, le candidat doit appuyer sur un bouton situé sur la plateforme finale pour arrêter le chronomètre.

Un signal sonore lui indique s'il a battu le meilleur temps. Le candidat ayant été le plus rapide remporte la grande finale et donc 10 000 €.

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

  • La première émission vit s'imposer Mehdi, en 1 minute 31 secondes. Il réussit à battre son frère Vince de deux petites secondes, bien que ce dernier avait remporté toutes les épreuves et disposait d'un bonus de 20 secondes.
  • Sabrina remporte la seconde émission en 2 minutes et 10 secondes.
  • Anthony, qui est d'ailleurs le premier français à avoir traversé la poutre pivotante alors qu'elle pivotait, remporte la troisième émission en 3 minutes et 2 secondes.
  • Yoan remporte la quatrième émission en 2 minutes et 15 secondes.
  • Jason remporte la cinquième émission en 3 minutes et 17 secondes.
  • Jérôme remporte la sixième et dernière émission en 2 minutes et 23 secondes.

Records du monde[modifier | modifier le code]

  • Le meilleur temps réalisé sur l'épreuve de qualification était détenu par Stael, un français, en 1 minute 7 secondes et 96 centièmes.
  • Cependant, ce record a été battu en octobre 2009 par le québécois Luc Beauchemin avec 49 secondes comme chrono.
  • Le pire chrono a, lui, été réalisé par Elias, un britannique, avec un temps de 15 minutes et 7 secondes.

Audiences[modifier | modifier le code]

Episode Jour et horaire de diffusion Téléspectateurs Parts de marché
sur les 4 ans et plus
Référence
1 Vendredi 20:40-22:10 3 400 000 16,3 % [1]
2 Vendredi 20:40-22:10 3 500 000 17,8 % [2]
3 Vendredi 20:40-22:10 2 600 000 14,7 % [3]
4 Vendredi 20:40-22:10 2 597 000 14,6 % [4]
5 Vendredi 20:40-22:10 1 800 000 11,1 % [5]
6 Vendredi 20:40-22:10 1 970 000 11 % [6]

Le programme connut un démarrage encourageant, mais au fil des semaines, l'audience n'a cessé de baisser, pour finalement frôler la barre des 10 % de part de marché. Au début de la saison, un best of avait été prévu, mais à la suite de l'érosion de l'audience, il n'a finalement pas été diffusé à la suite des émissions en prime comme prévu, mais en après-midi pendant les fêtes de fin d'année [7].

Anecdote[modifier | modifier le code]

L'un des participants de Total Wipeout, Jean-Pierre, avait également participé à la 3ème édition de Pékin Express (Express 3, la route des Incas, émission présentée par Stéphane Rotenberg, coprésentateur de Total Wipeout. Son parcours à Total wipeout: http://tele.premiere.fr/News-Videos/Total-Wipeout-VIDEO-Jean-Pierre-de-Pekin-Express-candidat/(gid)/1876848

Versions internationales[modifier | modifier le code]

Pays Nom de l'émission Diffuseur Date de 1re diffusion
Drapeau de l'Allemagne Allemagne WipeOut – Heul nicht, lauf! ProSieben
Drapeau de l’Argentine Argentine Hombre Al Agua Canal 13
Drapeau de l'Australie Australie Wipeout Australia Nine Network
Drapeau de la Belgique Belgique (nl) Wipeout VTM
Drapeau de la Belgique Belgique (fr) Total Wipeout RTL-TVI
Drapeau du Canada Canada (fr) Wipeout V
Drapeau du Chili Chili Hombre Al Agua TVN
Drapeau de la Croatie Croatie Wipeout RTL Televizija
Drapeau du Danemark Danemark Wipeout Kanal 5
Drapeau de l'Espagne Espagne ¡Guaypaut! Telecinco
Drapeau des États-Unis États-Unis Wipeout[8] ABC
Drapeau de la France France Total Wipeout M6 et Gulli
Drapeau de l'Inde Inde Zor ka jhatka NDTV Imagine
Drapeau de la Lettonie Lettonie Dullās sacensības "Neiespējamā misija" TV3
Ligue arabe Wipeout MBC 1
Lituanie Lituanie Jokiu kliuciu! TV3
Drapeau de la Norvège Norvège Wipeout TVNorge
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Wipeout RTL 5
Philippines Philippines Wipeout ABS-CBN
Drapeau du Portugal Portugal SIC
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Total Wipeout BBC One
Serbie Serbie Wipeout FOX Televizija
Drapeau de la Suède Suède Wipeout Kanal 5
Drapeau de la Turquie Turquie Wipeout Show TV

Polémique[modifier | modifier le code]

La révélation dans la presse que M6 et Endemol France préparaient la version française de Wipeout a provoqué la colère d'Yves Launoy, cogérant de Mistral production et producteur d'Intervilles. Celui-ci estime que le format Wipeout est une « copie conforme » de son émission qui utiliserait les mêmes éléments tels que les piscines ou les tapis roulants.

Se réservant le droit d'attaquer M6 et Endemol France en référé afin de stopper la diffusion de l'adaptation française, Yves Launoy a également déclaré que sa société attaquerait ABC et Endemol USA qui ont mis à l'antenne le concept original[9].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Le , Total Wipeout sortira en jeu vidéo sur Wii sous le nom de Total Dérapage.

Notes et références[modifier | modifier le code]