Tossefta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tossafot.

La Tossefta est une compilation de la loi orale, contemporaine à la Mishna, dont elle ne se veut que supplément ou annotation (Hébreu : lehossif, "ajouter", et dans un second sens, "annoter"). Elle a donc été écrite aux alentours de 200 EC.

C'est une œuvre légalistique dont la structure est quasiment identique à celle de la Mishna, avec une subdivision en ordres (sedarim) et traités (masekhtot) . Elle est écrite pour une bonne partie en hébreu mishnaïque, avec quelques traces de judéo-araméen.

Le texte de la majeure partie de la Tossefta suit de près les verbatim de la Mishna, n'y apportant que de subtiles retouches. La Tossefta donne le nom des auteurs de loi que la Mishna n'a pas retenus.
Elle contredit parfois la Mishna sur la façon dont la Halakha a été tranchée, ou quant à l'attribution de telle loi à tel auteur.
La Tossefta telle que nous la possédons aujourd'hui est donc un commentaire de ce qui n'a pas été cité par la Mishna. Elle contient des aggadot et midrashim supplémentaires.

La Tossefta a été rédigée par Rabbi Hiyya et Rabbi Ochaya, de leur propre initiative, alors que la Mishna était une œuvre collective, dont Rabbi Juda HaNassi ne fut "que" le compilateur, après consultation des membres de sa yeshiva. Le judaïsme rabbinique estime donc que la Mishna a préséance sur la Tossefta en matière de Halakha[1].

Les Amoraïm l'employaient dans leur étude de la Mishna à titre de comparatif, tout en la considérant d'une valeur halakhique moindre que la Mishna. Elle n'est donc pas incluse (à part quelques citations) dans la Guemara, et donc dans le Talmud.

La majeure partie de la Tossefta est considérée comme ayant été écrite peu après la Mishna. Cependant, des érudits issus du judaïsme non-orthodoxe estiment que certaines parties pourraient avoir précédé la Mishna.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Rachi sur T.B. Sanhédrin 33a

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]