Tosa-jinja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tosa-jinja

Le Tosa jinja (土佐神社?), également connu sous les noms Tosa nimasu jinja, Tosa takakamo Taisha, est un sanctuaire shinto situé à l'ouest de Kōchi dans la préfecture de Kōchi au Japon[1].

L'administration japonaise a classé le sanctuaire bien culturel important[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de Tosa-jinja n'est pas documentée mais le sanctuaire est mentionné dans le Kojiki et le Nihonshoki[3]. Ajisukitakahikone no mikoto (味鋤高彦根命) et Hitokotonushi no kami (一言主神) y sont vénérés[4].

Tosa-jinja est désigné principal sanctuaire shinto (ichi-no-miya) pour l'ancienne province de Tosa[5].

De 1871 jusqu'en 1946, Tosa-jinja est officiellement classé Kokuhei Chūsha (国幣中社?), c'est-à-dire qu'il occupe un rang moyen dans le système moderne de classement des sanctuaires shinto d'importance nationale.


Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]


33° 35′ 33″ N 133° 34′ 37″ E / 33.5925, 133.57694 ()


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ponsonby-Fane, Richard. (1964) Visiting Famous Shrines in Japan, pp. 365-379.
  2. Japan National Tourist Organization (JNTO), Tosa-jinja Shrine; consulté le 9 septembre 2011
  3. Ponsonby-Fane, pp. 367-370.
  4. Kotodamaya, Tosa jinja; consulté le 9 août 2011
  5. "Nationwide List of ichi-no-miya," p. 3.; consulté le 9 septembre 2011