Torymidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Torymidae sont une famille d'hyménoptères apocrites térébrants de la super-famille des Chalcidoidea. Contrairement à la plupart des familles de ce groupe, ses espèces sont majoritairement phytophages, quelques genres étant parasitoïdes d'oothèques de mantes.

Ils sont répartis en 5 sous-familles : Megastigminae, Toryminae, Idarninae, Monodontomerinae, Podagrioninae. regroupant 1 500 espèces décrites.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le corps est généralement allongé de 1,1 à 7,5 mm sans l'ovipositeur. Ce dernier est très long et peut dépasser la longueur du corps.

Ils sont souvent bleu ou vert avec des éclats métalliques. Antenne à 13 segments. Les hanches postérieures sont très fortes. Tarses à 5 segments.

  • Taille relativement importante
  • Souvent une carène occipitale sur la tête
  • Dernier tergite (T7) échancré avec entre les 2 tubercules un tergite supplémentaire.
  • Ovipositeur saillant, souvent très long.
  • Souvent un vif éclat métallique.

Ils diffèrent des Chalcididae par leur vif éclat métallique et un prépectus bien développé.

  • Genres : Lochites, Syntomaspis, Callimonus, Holaspis, Ormyrus, Oligosthenus, Diomorus, Torymus, Cryptopristus, Pseudotorymus, Podagrion, Mantiphaga, Monodontomerus, Megastigmus ...

Biologie[modifier | modifier le code]

Les femelles pondent à travers le tissu des plantes. Cette famille comprend des phytophages et des parasitoïdes. Les Idarninae et la plupart des Megastigminae (genre Megastigmus) sont phytophages et se développent aux dépens de graines de plantes (Cupressaceae, Pinaceae et Rosaceae arborescentes).

La plupart des Toryminae, beaucoup de Monodonteminae et quelques Megastigninae sont des parasitoïdes d'insectes gallicoles. Certains ne sont pas parasites mais se développent dans la galle après en avoir tué l'habitant. Des Podagrioninae sont parasitoïdes oophages de Mantispidae (Podagrion spinola sur mante religieuse). Les Podagrionini sont exclusivement parasites d'oothèque de mantes. Les femelles sont parfois phorétiques.

Des espèces sont hyperparasites de Pteromalidae attaquant les larves de coléoptères. A Madagascar : Mantiphaga bekiliensis, Podagrion insidiosum, Podagrion longicaudum.

Références[modifier | modifier le code]

  • Grissell, E.E. (1995). Toryminae (Hymenoptera: Chalcidoidea: Torymidae): a redefinition, generic classification and annotated world catalogue of species. Memoirs on Entomology, International 2:474pp.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :