Torture des tétons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torture des seins (électro-stimulation)

La torture des seins se réfère à de nombreuses activités sadomasochistes basées sur la domination et la manipulation douloureuse des seins, tétons et aréole pour une gratification sexuelle. Cette pratique est utilisée en conjonction avec le bondage des seins, qui se focalise uniquement sur la restriction de ces zones.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Martyre de sainte Agathe

La torture des seins a été répandue dans l'histoire, en tant que pure torture et dans un contexte sexuel.

En l'an 300 av. J-C., le livre du Kama Sutra expose sur ce que serait plus tard le sadomasochisme; les coups, morsures et flagellation érotique sur certaines parties du corps étaient encouragées seulement avec consentement. Le Kama Sutra va plus loin et nomme les différentes manières de griffer ou mordre, incluant les seins et tétons.

D'autres références historiques liées au BDSM incluent les histoires fictionnelles et pratiques du Marquis de Sade. Dans son ouvrage, Les 120 Journées de Sodome, il existe une douzaine de références sur la torture des tétons, chacune d'entre elles extrêmement brutales.

Description[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit dit que cette torture non-sexuelle est répandue dans société moderne et ancienne, le terme "torture des tétons" dans ce contexte implique une activité sexuelle.

Dans le contexte érotique, l'individu donnant la punition aux seins celle qui reçoit ces punitions font l'expérience d'un plaisir sexuel. Dans certains cas, les individus prennent plaisir à souffrir physiquement grâce à une libération d'endorphines. Leur plaisir peut également être psychologique, de par le fait d'être psychologiquement contrôlé ou par le fait de voir le partenaire prendre du plaisir à contrôler. L'individu peut apprécier le fait de dominer, ou ordonner certaines satisfactions sexuelles.

Les deux individus peuvent apprécier le jeu de rôle sexuel D/s. L'excitation provient généralement de ces facteurs émotionnels et psychologiques. Certains individus pensent que la notion dans la torture des seins fait partie de la plus grande psyché masculine désirant réduire les organes sexuels des femmes, et les dégâts infligés sur les seins du sujet féminin réhausse leur propre image de soi[1].

La torture érotique des tétons impliquent un mélange d'activités sexuelles considérés en tant que paraphilies par certains psychologues et sexologues. La paraphilie possède plusieurs définitions, dont la plupart d'entre elles possèdent des connotations négatives de "perversion" ou de "déviance". Les paraphilies notées dans ce contexte et pouvant participer à la torture des tétons incluent :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dangerous Relationships: Pornography, Misogyny and Rape (1998) de Diana E. H. Russell. ISBN 978-0-7619-0525-7. p. 88
  • The Visual Dictionary of Sex, Dr. Eric J Trimmer (editor), ISBN 0-89479-011-0; A & W Publishers, 1977
  • Les 120 Journées de Sodom, Marquise de Sade (auteur), ISBN 978-0-09-962960-3; Arena Books Publishers, (7 septembre 1989)
  • Screw the Roses, Send Me the Thorns: The Romance and Sexual Sorcery of Sadomasochism, Philip Miller and Molly Devon (Authors), ISBN 978-0-9645960-0-9; Mystic Rose Books, (July 1, 1988)
  • SM 101: A Realistic Introduction, Jay Wiseman (author), ISBN 978-0-9639763-8-3; Greenery Press, (December 1998)
  • Different Loving: The World of Sexual Dominance and Submission, William Brame and Gloria Brame (Authors), ISBN 978-0-679-76956-9; Villard (January 13, 1996)
  • The Complete Kama Sutra : The First Unabridged Modern Translation of the Classic Indian Text, Alain Daniélou (Translator), ISBN 978-0-89281-492-3; Park Street Press, (January 1, 1994)

Liens externes[modifier | modifier le code]