Tortue de Horsfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Testudo horsfieldii

Description de cette image, également commentée ci-après

Tortue de Horsfield

Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Testudinidae
Genre Testudo

Nom binominal

Testudo horsfieldii
Gray, 1844

Synonymes

  • Agrionemys horsfieldii (Gray, 1844)
  • Homopus burnesii Blyth, 1853
  • Testudo baluchiorum Annandale 1906
  • Agrionemys horsfieldi kazachstanica Chkhikvadze, 1988
  • Agrionemys kazachstanica Chkhikvadze, 1988
  • Agrionemys horsfieldi rustamovi Chkhikvadze, Amiranashvili & Ataev, 1990
  • Agrionemys rustamovi Chkhikvadze, Amiranashvili & Ataev, 1990
  • Agrionemys bogdanovi Chkhikvadze in Chkhikvadze, Brushko & Kubykin, 2008
  • Agrionemys kazachstanica kuznetzovi Chkhikvadze, Ataev, Shammakov & Zatoka in Chkhikvadze, Ataev & Shammakov, 2009
  • Agrionemys kazachstanica terbishi Chkhikvadze, 2009

Testudo horsfieldii, la Tortue de Horsfield, est une espèce de tortues de la famille des Testudinidae[1]. Elle est aussi appelée Tortue russe ou Tortue des steppes.

Distribution et sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon TFTSG (30 juin 2011)[2] :

La forme occidentale présente une Carapace plate, lisse et au contour plus arrondi par rapport aux autres sous-espèces. À la moitié elle est presque complètement plate et caractérisée par des couleurs jaune-brun de base, olivâtres ou parfois jaune-olive, avec des dessins noirs indistincts, pas toujours présents, sur les écailles simples. Elle mesure 23 cm pour la femelle et 20 cm pour le mâle.

La forme orientale présente une carapace de coloration orange marron intense avec des taches sombres décolorées. La tête et les pattes de coloration brunâtre. Elle mesure 20 cm pour la femelle et 18 cm pour le mâle.

La carapace a une légère forme de dôme comme celle de T. h. hermanni, la coloration est différente allant de l'ocre olivâtre clair au marron olivâtre avec des taches noires uniques au sommet des écailles. La tête et les pattes sont mouchetées de noir. Elle mesure 21 cm pour la femelle et 18 cm pour le mâle.

La carapace se présente comme plus plate et oblongue que celle des autres sous-espèces. Les écailles sont très sombres et bordées de jaune. La tête et les pattes ont une coloration noirâtre ou brunâtre. Elle vit en zones montagneuses, jusqu'à 17 2500m, décharnées ou avec des dunes de sable. Avec un climat plus frais en été, elle n'estive pas. Elle est plus active pendant l'année, de mai à septembre. Elle mesure 17 cm pour la femelle et 15 cm pour le mâle.

Description[modifier | modifier le code]

T.horsfieldii rustamovi

Elle présente une carapace nettement aplatie et sa queue est terminée par une pointe cornée. Elle hiberne et estive souvent lors des étés très secs dans des terriers de jusqu'à 2 mètres de profondeur afin de rechercher la fraîcheur. On peut la rencontrer jusqu'à 1 200 m d'altitude.

C'est une espèce protégée mais il est possible d'en posséder une comme animal domestique à condition de l'acheter dans un pays dont la législation en autorise la vente. La France fait partie de ces états, comme la Belgique ou l'Espagne.

Cette tortue fut la première tortue à voyager dans l'espace lors de tests réalisés par les Russes en 1968.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Thomas Horsfield[3].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Chkhikvadze, 1988 : Taxonomic status of modern land tortoise of Middle Asia and Kazakhstan. Bulletin of the Academy of Sciences of Georgia, vol. 14, no 2, p. 110–114 (texte intégral).
  • Chkhikvadze, Amiranashvili & Ataev, 1990 : A new subspecies of tortoise from southwestern Turkmenistan. Izvestiya Akademii Nauk Turkmenskoi SSR, Seriya Biologicheskie Nauki, vol. 1, p. 72–75.
  • Chkhikvadze, 2008 : [Agrionemys bogdanovi] in Chkhikvadze, Brushko & Kubykin, 2008 : A brief overview of the systematics of the Central Asian tortoise (Testudinidae: Agrionemys) and mobile shell zone in this group of turtles. Selevinia (Almaty), vol. 2008, p. 100–104 (texte intégral).
  • Chkhikvadze, 2009 : Central Asiatic tortoises in Mongolia. Problems of Desert Development (Ashgabat), vol. 2009, no 3/4, p. 60–63 (texte intégral).
  • Chkhikvadze, Ataev, Shammakov & Zatoka, 2009 : [Agrionemys kazachstanica kuznetzovi] in Chkhikvadze, Ataev & Shammakov, 2009 : New taxons of Central Asian tortoises (Testudinidae: Agrionemys bogdanovi and A. kazachstanica kuznetzovi). Problems of Desert Development (Ashgabat), vol. 2009, no 1/2, p. 49–54 (texte intégral).
  • Gray, 1844 : Catalogue of Tortoises, Crocodilians, and Amphisbaenians in the Collection of the British Museum. British Museum (Natural History), London, p. 1-80 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TFTSG, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. TFTSG, consulté le 30 juin 2011
  3. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)A.C. Highfield, Articles
  • (en) Sergius L. Kuzmin, Turtles of Russia and Other Ex-Soviet Republics. Ed. Chimaira.
  • (en) van der Kuyl, Ballasina, Dekker, Maas, Willemsen & Goudsmit, 2002 : Phylogenetic Relationships among the Species of the Genus Testudo. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 22, n. 2, p. 174-183 [1]
  • (en) Wahlquist, 1991 : Horsfield's tortoise, Agrionemys horsfieldii. Tortuga Gazette, vol. 27, n. 6, p. 1-3.