Torpille Type 93

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torpille Type 93
Image illustrative de l'article Torpille Type 93
Présentation
Fonction
Constructeur Contre-Amiral Kaneji Kishimoto et Capitaine Toshihide Asakuma
Caractéristiques
Masse au lancement 2,8 tonnes
Longueur 9 m
Diamètre 610 mm
Vitesse 52 nœuds (96 km/h)
Portée 40 400 m à 38 nœuds
Charge 490 kg

La torpille Type 93 était une torpille conçue et utilisée par la marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est maintenant surnommée « Long Lance » par la plupart des historiens anglo-saxons. Ce fut la torpille la plus perfectionnée et la plus efficace de son époque.

Contrairement aux autres marines, le Japon continua à investir dans le développement des torpilles après la Première Guerre mondiale et à les tester longuement en situation réelle. La Long Lance possédait une avance technologique certaine aussi bien dans le domaine de la propulsion - avec un moteur alimenté à l'oxygène pur - que dans le domaine de la mise à feu de sa charge explosive. Les tactiques d'emploi privilégièrent des attaques à longue distance par les destroyers japonais, ce qui était permis par la longue portée de ces torpilles.

Au début du conflit contre l’US Navy, les coups mortels assénés par les navires japonais firent croire aux tacticiens américains à l'emploi massif de sous-marins par les japonais tant ils étaient incapables d'envisager qu'une torpille puisse avoir une portée efficace supérieure à 20 kilomètres - les Mark 15 avaient une portée deux fois moindre et de graves problèmes de fiabilité de leur détonateur.

Une version de cette torpille fut dérivée en Type 95 (Diamètre 530 mm) pour l'emploi à bord de sous-marins.

À la fin de la guerre, la Type 93 donna lieu aussi à une extrapolation nommée Kaiten, un sous-marin suicide équivalent des kamikaze aériens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]