Torpille MU90 Impact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torpille MU90
Image illustrative de l'article Torpille MU90 Impact
Une torpille MU90.
Présentation
Fonction Torpille aérienne
Constructeur EuroTorp
Caractéristiques
Moteur batterie électrique oxyde d'argent-aluminium (AgO-Al) [1]
Masse au lancement Version navire de surface : 304 kg
Version hélicoptère : 314,1 kg
Version avion de patrouille maritime : 315,5 kg
Avec accessoires de lancement : 317 kg
Longueur Version navire de surface : 2 850 mm
Version hélicoptère : 2 858 mm
Version avion de patrouille maritime : 2 881 mm
Envergure 323,7 mm
Vitesse Variable entre 29 et >50 nœuds
Portée Plus de 12 km à vitesse maximale
Plus de 23 km à vitesse minimum
Altitude de croisière Profondeur de 3 à >1000 m
Charge charge creuse de 32,7 kg d'explosif en poudre polymérisé équivalent à 123 kg de TNT
Guidage Sonar
Plateforme de lancement Navire de surface
Aéronefs
MU90 torpedo 02.jpg
Tir de la MU90

La MU90 Impact est une torpille aérienne légère franco-italienne utilisée par les bâtiments de surface et les aéronefs. Cet engin est destiné à concurrencer le modèle Mark 46 dans le domaine de la lutte anti-sous-marine. Une version MU90 Hard Kill est destinée à la protection anti-sous-marine.

Production[modifier | modifier le code]

La MU90 est développée par le groupement européen d'intérêt économique EuroTorp formé des deux sociétés française DCNS (26 %) et Thales (24 %) et de l'entreprise italienne Whitehead Alenia Sistemi Subacquei (WASS - groupe Finmeccanica) (50 %). Elle est assemblée sur le site d'Armes Sous Marines de la DCNS à Saint-Tropez et de WASS à Livourne.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette arme résulte de la fusion, le 16 mai 1991, des programmes français Murène et italien A 290. Construite en collaboration entre DCN Saint-Tropez et la société italienne WASS, le premier essai s'est déroulé avec succès le 25 octobre 1994 au Centre d'Essai de la Méditerranée. La torpille est opérationnelle depuis 1999.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

La torpille MU90 possède un mode de propulsion électrique avec une seule batterie. Elle peut être employée par petits fonds (moins de 25 m), mais aussi par grands fonds[2]. Elle est dotée d'une charge creuse à grand pouvoir de perforation.

Elle peut être largué par un avion de patrouille maritime jusqu'à une vitesse de 400 nœuds et une altitude de 900 m avec une vitesse du vent supérieure à 50 nœuds, par un hélicoptère à un altitude de 600 m jusqu’à une vitesse de 180 nœuds, par un navire jusqu'à une vitesse de 35 nœuds

La température minimum au lancement est de -26 °C [3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Triple tubes lance-torpilles à bord d'une frégate allemande de la classe Sachsen.

Cet engin est destiné à être lancée par la majorité des navires de combat, avions de patrouille maritime et hélicoptères de l'aéronavale. Un missile porte-torpille/missile anti-sous-marin, le Milas en service en Italie emporte cette torpille. En 2013, un millier de torpilles MU90 ont été vendues en 10 ans aux nations suivantes qui les utilisent sur 70 vecteurs[4]. La direction générale de l’Armement a réceptionné 25 torpilles MU90 en 2013, portant ainsi à 275 le nombre de torpilles légères livrées à la marine nationale française[5]. La loi de finance 2014 prévoit la livraison des 25 dernières torpilles MU90 impact de la commande de 300 exemplaires destinées à la Marine nationale. :

Pays Entrée en service opérationnel Quantité commandé Vecteurs[6]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne nc 300 Classe Sachsen
P-3 Orion
Lynx Mk.88A
Drapeau de la France France février 2008 300 [7] Classe Georges Leygues

Classe Horizon
Classe Aquitaine
Breguet Atlantic
Lynx WG13
NH90

Drapeau de l'Australie Australie octobre 2013 nc Classe Anzac[8]
Classe Hobart
Classe Oliver Hazard Perry
Drapeau de l'Italie Italie nc 200 avec les
approvisionnements pour 100 autres[9]
Classe Luigi Durand de la Penne
Classe Horizon
Classe Bergamini
Hélicoptères NH90
Drapeau de la Pologne Pologne nc nc Classe Oliver Hazard Perry
Mil Mi-14
Kaman SH-2 Seasprite
Drapeau du Danemark Danemark nc nc Classe Absalon
Classe Iver Huitfeldt
Classe Knud Rasmussen

Torpille comparables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. [PDF](en) « The MU90 ALWT system », sur EuroTorp (consulté le 9 novembre 2013)
  2. « La Torpille légère MU90 », Direction générale de l'armement
  3. « Torpille MU90 », DCNS
  4. « La nouvelle torpille lourde F21 en essais », sur Mer et marine,‎ 7 novembre 2013 (consulté le 8 novembre 2013)
  5. « 250 torpilles MU90 déjà livrées à la Marine nationale », Mer & marine,‎ 5 janvier 2012
  6. (en) « MU90 Light Weight Torpedo deliveries continue at cruising speed », sur EuroTorp,‎ 13 septembre 2010 (consulté le 9 octobre 2013)
  7. J.M. Roche, François-Olivier Corman, « Torpilles », sur Net-Marine,‎ 2008 (consulté le 8 novembre 2013)
  8. « Thales : la torpille MU90 en service actif en Australie », sur Boursier,‎ 8 octobre 2013 (consulté le 8 novembre 2013)
  9. « Torpilles », sur Les Vaisseaux Noirs,‎ 2001 (consulté le 8 novembre 2013)