Tornade d'Elie au Manitoba le 22 juin 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tornade d'Elie au Manitoba le 22 juin 2007
La tornade approchant du village d'Elie vers 18 h 50 locale
La tornade approchant du village d'Elie vers 18 h 50 locale
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Régions affectées Elie, Manitoba
Coordonnées 49° 54′ 06″ N 97° 45′ 29″ O / 49.901667, -97.758056 ()49° 54′ 06″ Nord 97° 45′ 29″ Ouest / 49.901667, -97.758056 ()  
Caractéristiques
Type Tornade
Échelle de Fujita F5
Vent maximal 420 à 510 km/h
Date de formation vers 18 h 30
Date de dissipation
Durée 35 minutes
Conséquences
Nombre de morts 0
Coût
 
  • 1 millions $CAN à Elie
  • 4 millions $CAN pour les tornades des 22 et 23 juin

Géolocalisation sur la carte : Manitoba

(Voir situation sur carte : Manitoba)
Tornade d'Elie au Manitoba le 22 juin 2007

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Tornade d'Elie au Manitoba le 22 juin 2007


La tornade d’Elie au Manitoba le 22 juin 2007 est la première tornade de force F5, maximum de l’échelle de Fujita, jamais rapportée au Canada[1]. Cette tornade est aussi l'une des plus puissantes en Amérique du Nord entre 1999 et 2007, seulement un autre F5 ayant été rapporté durant cette période. La tornade d'Elie a touché le sol pendant environ 35 minutes et parcouru une distance d'environ 5,5 kilomètres le long d’un corridor de 300 mètres de large[1].

Générant des vents entre 420 et 510 km/h, elle a causé pour environ plus de 1 millions $CAN de dommages. Le village d'Elie, situé à 40 kilomètres à l'ouest de Winnipeg, a été directement frappé et subi les dégâts les plus importants[1],[2]. La tornade n'a cependant pas fait de blessé graves ou de morts[1]. Plusieurs bâtiments ont été détruits dont une maison solidement construite, complètement soulevée dans les airs avant d'être mise en pièces[1].

La tornade d'Elie est seulement une de huit tornades qui ont frappé le Manitoba les 22 et 23 juin, un nombre inhabituel pour deux jours consécutifs au Manitoba. Il représente ainsi les deux tiers des tornades recensées dans cette province canadienne pour toute l'année 2007[3]. Les dommages totaux pour ces événements est d'environ 4 millions $CAN[4].

Situation météorologique[modifier | modifier le code]

Formation du nuage en entonnoir

Le 22 juin, la situation météorologique à l’échelle synoptique était très favorable au développement orageux. Une dépression venant de la Saskatchewan est entrée dans le sud du Manitoba en soirée. Son front chaud s’est positionné juste au nord d’Elie au cours de la journée. La température est montée entre 25 °C et 32 °C et le point de rosée a atteint de 18 à 22 °C, très chaud et humide pour la saison dans le sud du Manitoba[5],[6].

Les radiosondages autour du Manitoba montraient que l’air était très instable et que le cisaillement directionnel des vents était important, donnant de grandes valeurs d’hélicité. Le tout était favorable au développement d’orages super-cellulaires avec rotation[7]. De plus, l’hodographe d’un radiosondage supplémentaire fait de Winnipeg ce jour-là, soit tout près d’Elie, a permis d’enregistrer que le champ de vent entre le sol et 10 mètres d'altitude était de 90° ce qui correspondait à une forte probabilité de tornade selon une étude de 2008 par John M. Esterheld et Donald J. Giuliano[7],[8] .

De tels orages se sont effectivement formés dans le secteur chaud au cours de la journée. Cependant, il aura fallu attendre tard en journée puisque la brise de lac autour du lac Winnipeg a fourni de l’air frais qui a empêché la température d’atteindre rapidement le seuil de convection, un peu comme un couvercle sur une marmite empêche les éclaboussures. C’est l’arrivée du front froid, au sud-ouest de la dépression, qui a servi de déclencheur, relâchant soudainement l’énergie accumulée.

Déroulement des événements[modifier | modifier le code]

La tornade a touché le sol vers 18 h 30 (23 h 30 TUC), juste au nord de la route transcanadienne, et s’est déplacée lentement vers le sud-est. Elle a d’abord soulevé un camion semi-remorque avant de tourner plus au sud et frapper Elie. Là, elle a gravement endommagé la minoterie, causant des dommages de plus de 1 million $CAN, avant d’atteindre le centre du village où elle a détruit quatre maisons et retourné des automobiles, projetant même une Chrysler Fifth Avenue sur un toit voisin[2],[3].

La tornade a fait du surplace environ quatre minutes, repassant au même endroit plusieurs fois, avant de tourner soudainement vers le sud et de se dissiper rapidement. Une vidéo prise durant les événements montre qu’une maison de deux étages a été soulevée à plus de 20 mètres dans les airs, est entrée dans le tourbillon et a été mise en pièces[3]. La tornade avait été classée à l’origine de niveau F4 par le Service météorologique du Canada, mais cette vidéo a permis de la rehausser au niveau 5 de l’échelle de Fujita[1].

Dans le film, il est possible de voir également un camion de 0,75 tonnes de marque GM, rempli de panneaux de gypse, soufflé à des dizaines de mètres. Au moins trois autres maisons sont visiblement détruites. Plusieurs autres bâtiments sont endommagés, dont la minoterie mentionnée antérieurement[3].

Deux autres tornades ont frappé ce même soir. La première à Oakville (49° 55′ 45″ N 98° 00′ 14″ O / 49.92917, -98.00389 (Oakville)), près de Portage La Prairie, qui s'est produite à peu près au même moment que la tornade d’Elie. Cette tornade de force F3 (vents de 253 à 330 km/h) a détruit plusieurs bâtiments de ferme et arbres. L’autre tornade a frappé Carman (49° 29′ 57″ N 98° 00′ 02″ O / 49.49917, -98.00056 (Carman)), plus au sud[9].

Le lendemain, plusieurs tornades ont été signalées sur le sud et l'ouest du Manitoba. L'une d'elle a parcouru plus de 160 km entre Pipestone (49° 40′ 12″ N 101° 10′ 01″ O / 49.67, -101.16694 (Pipestone)) et Glenora (49° 15′ 07″ N 99° 09′ 15″ O / 49.25194, -99.15417 (Glenora)) au sud de Brandon. La tornade avait la force F3 quand elle a frappé la ville de Baldur (49° 23′ 07″ N 99° 14′ 38″ O / 49.38528, -99.24389 (Baldur)), 75 km au sud-est de Brandon, arrachant plus de 200 poteaux électriques et déracinant des centaines d'arbres dans le parc provincial de Spruce Woods[3]. Les vents ont également renversé plusieurs tours de Manitoba Hydro et endommagé plus d'un millier de petites maisons[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Service météorologique du Canada, « La Tornade à Elie est reclassifiée à la plus haute cote sur l'échelle des dommages - La première tornade F5 officielle du Canada », Communiqué de presse, Environnement Canada,‎ 18 septembre 2007 (consulté en 2010-08-23)
  2. a et b Événement rapporté en page B1 du Windsor Star, Windsor (Ontario), le 23 juin 2007
  3. a, b, c, d, e et f Service météorologique du Canada, « Première tornade de catégorie F5 au Canada », Les dix événements météorologiques Canadiens les plus marquants de 2007, Environnement Canada,‎ 30 décembre 2009 (consulté en 2010-08-23)
  4. Radio-Canada Manitoba, « 4 millions de dollars de dommages », Nouvelles, Société Radio-Canada,‎ 7 février 2008 (consulté en 2010-08-23)
  5. Service météorologique du Canada, « Rapport de données horaires pour le 22 juin, 2007 : Brandon, Manitoba », Environnement Canada,‎ 28 juin 2010 (consulté en 2010-08-24)
  6. Service météorologique du Canada, « Almanach de données climatiques pour le 22 juin : Brandon, Manitoba », Environnement Canada,‎ 28 juin 2010 (consulté en 2010-08-24)
  7. a et b (en) Carol Sanders, « Elie offers tornado lessons », Winnipeg Free Press,‎ 6 avril 2010 (consulté en 2010-08-23)
  8. (en) John M. Esterheld et Donald J. Giuliano, « Discriminating between Tornadic and Non-Tornadic Supercells », Electronic Journal of Severe Storms Meteorology, vol. 3, no 2,‎ février 2008 (ISSN 1559-5404, résumé, lire en ligne [PDF])
  9. Radio-Canada Manitoba, « Elie se relève », Nouvelles, Société Radio-Canada,‎ 23 juin 2007 (consulté en 2010-08-23)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :