Tornaľa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tornaľa
(hu) Tornalja [1]
Blason de Tornaľa
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Banská Bystrica
District Revúca
Statut Ville
Primator (maire) Anna Szögedi (SMK-MKP)
mandat : 2010-2013
Code postal 98201
Démographie
Population 7 474 hab. (31 déc. 2011)
(3 567 hommes – 3 907 femmes)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 20″ N 20° 19′ 49″ E / 48.4222, 20.33028 ()48° 25′ 20″ Nord 20° 19′ 49″ Est / 48.4222, 20.33028 ()  
Altitude 182 m
Superficie 5 776,8 ha = 57,768 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Banská Bystrica

Voir sur la carte administrative de la Région de Banská Bystrica
City locator 14.svg
Tornaľa

Géolocalisation sur la carte : Région de Banská Bystrica

Voir sur la carte topographique de la Région de Banská Bystrica
City locator 14.svg
Tornaľa

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 14.svg
Tornaľa

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 14.svg
Tornaľa
Liens
Site web http://www.mestotornala.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk[2]
http://www.statistics.sk[3]

http://www.slovakregion.sk/[4]

Tornaľa (slovaque de 1948 à 1992 : Šafárikovo, hongrois : Tornalja)[5] est une ville de la région de Banská Bystrica, en Slovaquie, dans la région historique de Gemer.

Cette ville se situe à 25 km à l'est de Rimavská Sobota et à 85 km au sud-sud-est de Banská Bystrica.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus ancienne mention de Tornaľa remonte à 1245[3].

La localité fut annexée par la Hongrie après le premier arbitrage de Vienne le 2 novembre 1938. En 1938, on comptait 3 255 habitants dont 706 d'origine juive. Elle faisait partie du district de Tornaľa (hongrois : Tornaljai járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Tornaľa/Tornalja. Durant la période 1938 - 1945, le nom hongrois Tornalja était d'usage[6]. À la libération, la commune a été réintégrée dans la Tchécoslovaquie reconstituée.

De 1948 à 1992, la ville fut dénommée en slovaque : Šafárikovo en mémoire à la personnalité slovaque Pavel Jozef Šafárik.

Le hameau de Behynce était une commune autonome en 1938. Il comptait 562 habitants en 1938 dont 4 juifs. Elle faisait partie du district de Tornaľa (hongrois : Tornaljai járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Behynce/Beje. Durant la période 1938 -1945, le nom hongrois Beje était d'usage[6].

Le hameau de Králik était une commune autonome en 1938. Il comptait 496 habitants en 1938 dont 8 juifs. Elle faisait partie du district de Tornaľa (hongrois : Tornaljai járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Králik/Királyi. Durant la période 1938 -1945, le nom hongrois Sajókirályi était d'usage[6].

Le hameau de Starňa était une commune autonome en 1938. Il comptait 639 habitants en 1938 dont 12 juifs. Elle faisait partie du district de Tornaľa (hongrois : Tornaljai járás). Le nom de la localité avant la Seconde Guerre mondiale était Starňa/Sztárnya. Durant la période 1938 -1945, le nom hongrois Sajószárnya était d'usage[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les toponymes des communes slovaques dont la population se déclare à plus de 20% d'une minorité nationale sont officiellement traduits dans cette langue. (sk) NARIADENIE VLÁDY Slovenskej republiky ktorým sa mení a dopĺňa nariadenie vlády Slovenskej republiky č. 221/1999 Z. z., ktorým sa vydáva zoznam obcí, v ktorých občania Slovenskej republiky patriaci k národnostnej menšine tvoria najmenej 20 % obyvateľstva
  2. « (sk) e-obce.sk » (consulté le 28 janvier 2010)
  3. a et b « (sk) (en) Mestská a obecná štatistika SR » (consulté le 28 janvier 2010)
  4. « (sk) Slovak region » (consulté le 28 janvier 2010)
  5. http://slovnik.juls.savba.sk/?d=obce
  6. a, b, c et d Osudy slovenských Židov