Tork: Prehistoric Punk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tork
Prehistoric Punk
Éditeur Ubisoft
Développeur Tiwak

Date de sortie Drapeau des États-Unis 11 janvier 2005
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur.
Plate-forme Xbox
Média DVD
Contrôle manette Xbox

Moteur Yeti Engine

Tork: Prehistoric Punk est un jeu de plateforme action/aventure sortit le 11 janvier 2005 aux États-Unis uniquement. Il a été développé par la société Montpelliéraine Tiwak SAS pour Microsoft Studios, et publié par Ubisoft après le rachat du studio Tiwak.

Univers[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Tork est un petit garçon de l'ère préhistorique dont le village a été ravagé et détruit, Son père, chef et défenseur du village a été capturé. Pour le délivrer, notre petit bonhomme ira chercher l'aide du shaman Yok qui lui apprendra à se servir des mystérieux et incroyable pouvoirs de sa famille. Yok enverra Tork voyager à travers le temps afin d'aller délivrer son père et se venger du mystérieux responsable qui se cache derrière tout ça.

Personnages[modifier | modifier le code]

L'univers de Tork comprend de nouveaux personnages que l'on croise le long de l'aventure, qui se déroule a divers période temporel et époque (préhistorique, Moyen Âge, Industriel).

Amis[modifier | modifier le code]

  • Tork : Héros de l'aventure, il utilise des Bollas comme arme pour se défendre, il peut se transformer en Yeti, Tatou et écureuil volant.
  • Yok : Shaman du village, il Apprendra a Tork a reveler ses pouvoirs aidera TOrk dans sa quete en l'envoyant dans divers époque pour sauver son père.

Ennemis[modifier | modifier le code]

  • Orgus : Méchant et mystérieux personnage à l'origine de cette mésaventure.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Tork: Prehistoric Punk n'est sorti qu'aux États-Unis a un tarif réduit (20 $ ht) et une distribution minimum. Le jeu s'est vendu à moins de 10000 exemplaires le premier mois[1]. Sa reception critique a été plutôt moyenne, avec une note moyenne de 62/100 sur Metacritic[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NPD
  2. Metacritic